Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Galipettes dans l'herbe et saltos au soleil, la gymnastique a repris en extérieur à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Depuis le 16 janvier, la pratique du sport est autorisée pour tous... à l'extérieur. Avec le retour des beaux jours, de nombreux clubs organisent leurs entrainements en plein air. Facile pour le foot ou le rugby, mais des sports plus inattendus s'y sont aussi mis. On a suivi un cours de gymnastique.

Les bénévoles et salariés de l'Elan Sportif de Limoges ont installé un gymnase en extérieur.
Les bénévoles et salariés de l'Elan Sportif de Limoges ont installé un gymnase en extérieur. © Radio France - Nolwenn Quioc

Il y a des sports qu'on ne pratique jamais, ou presque, en extérieur : la gymnastique, au sol ou en agrès, en fait partie. Et pourtant, depuis la mi-février, l'Elan sportif de Limoges propose des entraînements sur la pelouse.

Des roulades et des saltos au soleil

Il a bien fallu s'adapter aux annonces gouvernementales. Un mois après avoir pu reprendre les entrainements en intérieur pour les enfants, le 16 janvier, le couperet est tombé : impossible de continuer le sport en intérieur. 

Les jeunes gymnases apprécient de s'entraîner au soleil.
Les jeunes gymnases apprécient de s'entraîner au soleil. © Radio France - Nolwenn Quioc

"Les nouvelles consignes nous ont tous un peu mis le moral à zéro. Donc là, la reprise en extérieur et le retour des beaux jours remotive tout le monde", se réjouit Marie Manigaud, salariée de l'association. Cet après-midi, c'est gym avec les enfants. Les animateurs ont sorti des agrès en mousse, des tremplins et même une barre d'exercice sur la bâche posée sur la pelouse attenante au gymnase. La vingtaine d'enfants, des poussines, se succèdent sur les différents ateliers. Salto, roue, roulade avant, on tend les jambes, on plaque les bras aux oreilles et on rentre le ventre. 

Les poussines s'entrainent dur, même au soleil ! Reportage au gymnase en extérieur de l'Elan sportif de Limoges

"Il faut arriver plus tôt, il faut tout installer, on désinfecte entre chaque groupe. Il y en a une qui pshitte, et deux qui essuie, on essaye de s'organiser à la chaine", détaille Clémence, leur coach. 

Les jeunes gymnastes plébiscitent les entraînements en plein air

S'entraîner au soleil avec l'odeur de l'herbe coupée et le chant des oiseaux n'est pas pour déplaire aux gymnastes en herbe. "J'aime bien, avec le soleil qu'il y a, mais quand il pleut j'aime moins. Je préfère quand c'est dehors avec le soleil", explique Julie, 8 ans, presque 9, qui maitrise "presque le salto avant". Depuis la reprise à la mi-février, il a parfois fallu garder le manteau, mais il en faut plus pour refroidir Léonie-Rose, 8 ans. "C'est quand même bien qu'on puisse le faire à l'extérieur, au moins on peut faire le sport qu'on aime bien.". 

Des trampolines et des tapis permettent aux gymnastes de continuer à s'entraîner dehors
Des trampolines et des tapis permettent aux gymnastes de continuer à s'entraîner dehors © Radio France - Nolwenn Quioc

D'ailleurs il n'y a que Wiam qui regrette la gym en intérieur et ses agrès. "Là on ne fait pas tous les ateliers. Normalement le mercredi on doit faire tous les agrès, les barres, les poutres et les sauts". Pour des raisons de manutention, l'accent est mis, pour cette gym au grand air, sur les exercices au sol.

Faire une activité autre que l'école, même si c'est juste une heure par semaine

Mais l'important est que les activités aient pu reprendre, tempère Marie Manigaud. "On a beaucoup de remerciements des parents. Ils nous remercient de mettre des choses en place parce que leur enfant peut faire quelque chose en dehors de l'école. Comme tout s'est arrêté depuis plusieurs mois, même si c'est seulement une heure par semaine, les enfants font un peu autre chose et c'est appréciable visiblement.

Dans le respect des gestes barrières, évidemment, distance entre les enfants, gel hydroalcoolique avant de commencer l'entrainement... Et hydratation régulière, car le soleil tape en ce début de printemps.

Et un...
Et un... © Radio France - Nolwenn Quioc
... Et deux...
... Et deux... © Radio France - Nolwenn Quioc
... Et trois !
... Et trois ! © Radio France - Nolwenn Quioc
Choix de la station

À venir dansDanssecondess