Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Garde à vue prolongée pour les seize militants "black blocs" du Bouscat

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Interpellées samedi midi avant la manifestation bordelaise contre la précarité où elles sont soupçonnées d'avoir voulu s'en prendre aux forces de l'ordre, les seize personnes ont vu leur garde à vue prolongée de 24 heures.

Le groupe est en garde à vue à l'hôtel de police de Bordeaux.
Le groupe est en garde à vue à l'hôtel de police de Bordeaux. © Maxppp - maxPPP

Bordeaux, France

On a appris ce dimanche après-midi que ces personnes issues de la mouvance "ultra jaune' et "black bloc" passeront une deuxième nuit à l'hôtel de police de Bordeaux.

Lors de sa perquisition dans un appartement loué au Bouscat, la police a trouvé des bouchons percés de clous, de l'acide chlorhydrique et des mèches. Un arsenal qui laisse penser aux enquêteurs que le groupe comptait en découdre avec les forces de l'ordre. 

Enquête pour association de malfaiteurs

Une enquête pour "association de malfaiteurs en vue de commettre des dégradations et violences sur des représentants de la force publique" a été ouverte.

Dans un communiqué, le syndicat Alliance Police Nationale se félicite de ces interpellations et "exige la plus grande fermeté de la justice".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu