Société

Gare aux courants dans la baie de la Baule!

Par Sarah Vildeuil, France Bleu Loire Océan mardi 9 août 2016 à 6:00 Mis à jour le mardi 9 août 2016 à 9:10

La plage de Pornichet, située sur la Côte d'Amour. Il faut être prudent. Des courants peuvent surprendre les baigneurs.
La plage de Pornichet, située sur la Côte d'Amour. Il faut être prudent. Des courants peuvent surprendre les baigneurs. © Radio France - Sarah Vildeuil

De Saint-Nazaire au Pouliguen, la Côte d'Amour n'est pas réputée dangereuse. Mais il peut y avoir des courants. C'était le cas dimanche 7 août. Sept baigneurs se sont fait emporter à Pornichet, près de la plage des Libraires. Il faut donc se méfier pour ne pas se faire surprendre.

Quand le soleil est au rendez-vous, la plage attire les baigneurs, notamment la baie de la Baule. Mais même lorsque l'eau est plutôt calme, il faut rester prudent. Des courants peuvent emporter les baigneurs. Dimanche 7 août, sept personnes ont failli se noyer à cause d'un manque de vigilance.

Les bons et les mauvais élèves

Certains baigneurs ont conscience du danger, comme David, qui joue au cerf-volant sur le sable avec sa petite fille. Il vient de Paris pour quinze jours de vacances. Il n'a pas l'intention de gâcher son séjour. "On reste généralement proche du bord, explique David. Là par exemple, la marée commence à bien descendre donc il doit y avoir beaucoup de courants. Dès que ça se calmera un peu on y retournera. On trempera juste les pieds!"

Nordine, lui, est plus insouciant. Il ne se soucie pas trop des courants sur la plage de Pornichet. "Je suis trop lourd pour être dévié, dit-il en rigolant. Et si je suis emporté, je me laisse emporter. On revient un peu plus loin je pense, poursuit-il. Je ne fais pas vraiment attention ici. C'est plus dans le Sud-Ouest."

Méfiance

Il faut se méfier du calme apparent de la Côte d'Amour. Thierry Caudal, Président de la SNSM Côte d'Amour est catégorique: "Dès qu'on s'éloigne du bord, il peut y avoir des effets de courants et de températures, décrit-il. Il y a la Loire, il a les marées. Pour les gens qui n'ont pas l'habitude de nager, cela peut provoquer du stress."

Si jamais vous êtes pris dans un courant, il ne faut pas essayer de lutter pour ne pas s'épuiser. Il faut tenter de faire le moins de mouvements possibles et demander de l'aide.

Partager sur :