Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le GCO, grand contournement ouest de Strasbourg

GCO : un millier de personnes à Kolbsheim contre le projet de contournement de Strasbourg

samedi 15 septembre 2018 à 19:26 Par Wyloen Munhoz-Boillot, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Six jours après l'évacuation de la ZAD contre le GCO, un millier de personnes ont défilé samedi après-midi à Kolbsheim contre le projet de grand contournement ouest de Strasbourg.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Kolbsheim samedi contre le GCO.
Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Kolbsheim samedi contre le GCO. © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot

Kolbsheim, France

"Aux arbres citoyens". C'était le mot d'ordre des opposants au GCO, le grand contournement ouest de Strasbourg, rassemblés à Kolbsheim samedi après-midi.  Ils étaient environ un millier à manifester. 950 selon la police, 2.500 selon Alsace Nature. Un rassemblement organisé moins d'une semaine après l'évacuation de la ZAD, la zone à défendre sur le site du chantier.

Les manifestants se sont réjouis de la décision du tribunal administratif de Strasbourg qui a annoncé vendredi suspendre le permis d'aménager du viaduc de la Bruche, au pied du château de Kolbsheim. Mais ils ont aussi exprimé leur tristesse, à la découverte du site déboisé. 

La manifestation s'est déroulée sans heurt

La manifestation a commencé à 14 heures devant la mairie de Kolbsheim avec des prises de paroles des organisateurs. Le cortège a ensuite traversé la ville et longé le canal de la Bruche pour finir devant le site où se trouvait la ZAD (zone à défendre), aujourd'hui fermé au public. La manifestation s'est déroulée sans heurt. 

La préfecture a invité une délégation d'organisateurs à se rendre sur le site, mais ces derniers ont refusé. Les opposants au GCO restent mobilisés. Un deuxième recours déposé par Alsace Nature doit être examiné par les magistrats mercredi 19 septembre.