Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : General Electric dans le Territoire de Belfort

General Electric Aviation bientôt implanté à Belfort ?

Au lendemain de la visite de Bruno Le Maire à Belfort, la piste de l'aéronautique pour sauver l'emploi à General Electric semble plus que jamais se préciser selon Damien Meslot, maire de Belfort. "Plusieurs centaines d'emplois" pourraient être crées selon l'élu.

Le site de General Electric à Belfort et Bourognae est menacé par un plan social visant à supprimer plus de 1000 emplois
Le site de General Electric à Belfort et Bourognae est menacé par un plan social visant à supprimer plus de 1000 emplois © Radio France - Wassilla Guittoune

Invité de France Bleu Belfort Montbéliard ce mardi, Damien Meslot, maire de Belfort a donné plus de détails sur le contenu des réunions organisés entre la direction de General Electric, les syndicats, et les élus du Territoire. Selon l'élu belfortain "il y aura la possibilité pour General Electric Aviation, qui est la partie aéronautique de GE, de venir s’implanter à Belfort avec l’aide de l’Etat des collectivités territoriales et un investissement de GE".

Des centaines d'emplois à la clé

Interrogé sur le nombre de création d’emplois envisagés, Damien Meslot indique ne pas avoir "d’idée précise, mais ce serait plusieurs centaines d’emplois. Ce serait donc intéressant en terme d’emplois crées, mais surtout cela amènerait une activité qui n’existait pas sur le site donc c’est extrêmement important".

L'hydrogène, l'autre piste pour créer des emplois

Selon le maire de Belfort, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé que "le centre de recherches sur l’hydrogène, qui est un centre mondial" sera installé à Belfort. "On va avoir la création d’un certain nombre de postes d’enseignants chercheurs : une vingtaine dont une dizaine pourraient venir de General Electric" poursuit l'élu qui appelle à la mobilisation le 22 juin à 14h devant la maison du Peuple à Belfort pour "continuer à faire pression. On aura rien sans rien : sans la mobilisation, nous ne ferons pas reculer GE et nous ne ferons pas pression sur le gouvernement".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu