Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Genève : les rassemblements privés sont désormais sous surveillance

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le Conseil d'Etat interdit ce mercredi les rassemblements publics au-delà de 15 personnes. Les fêtes privées de plus de 100 personnes sont proscrites. Les rassemblements privés de moins de 100 personnes sont sous surveillance. Les organisateurs doivent notamment pouvoir fournir un plan de table.

Distanciation sociale, port du masque, nombre d'invités limités... notamment dans les mariages
Distanciation sociale, port du masque, nombre d'invités limités... notamment dans les mariages © Maxppp - Maxppp

Ce mercredi, le président du Conseil d'Etat genevois Antonio Hodger et le magistrat chargé de la Santé Mauro Poggia annonçaient de nouvelles mesures sanitaires dans le canton de Genève en raison de l'augmentation de cas de Covid-19. Objectif : freiner les contaminations notamment dans la sphère privée. À Genève, trois quarts des infections auraient lieu dans le cercle familial. Dans le courant de la dernière semaine, près d'un millier de personnes ont été testées positives dans le canton de Genève, les hospitalisations ont augmenté de 43% à Genève entre le 5 et le 14 octobre.

Rassemblements de plus de 15 personnes interdits dans l'espace public

Le Conseil d'Etat interdit les rassemblements de plus de 15 personnes dans l'espace public, notamment sur les places publiques, les promenades et les parcs. Il rappelle que dans tout rassemblement, la distance d'1,50 m doit être respectée. Un rassemblement est un regroupement spontané de personnes, sans organisation préalable. Les manifestations publiques de plus de quinze personnes sont autorisées sous réserve de l'élaboration et de la mise en œuvre d'un plan de protection par un organisateur désigné. Le port du masque sur le nez et la bouche est désormais obligatoire pour les plus de 12 ans dans tous les établissements accessibles au public.

Des fêtes privées sous surveillance, des listes d'invités à disposition des autorités sanitaires

Ce sont les mesures prises dans les manifestations privées qui sont particulièrement renforcées. Les manifestations privées (comme les mariages) qui réunissent plus de cent personnes sont interdites. Pour les manifestations de moins de cent personnes,  l'organisateur doit garantir le port du masque pendant toute la durée de la manifestation et interdire toute consommation, sauf à des places assises non interchangeables. Il doit également collecter l'identité et un moyen de contact fiable de chaque personne présente et tenir la liste des participants à disposition des autorités sanitaires pendant 14 jours pour le cas où elles la solliciteraient.

Certains médias comme Le Temps précisent que les organisateurs doivent aussi pouvoir disposer d'un plan de table à disposition des autorités. Dans d'autres cantons comme Neuchâtel ou Jura, ces fêtes privées sont déjà soumises à des déclarations obligatoires auprès des autorités avant l'événement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess