Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gentioux-Pigerolles dénonce l'attitude des "ultras" du plateau

-
Par , , France Bleu Creuse

Le conseil municipal de Gentioux-Pigerolles tape du poing sur la table après l'épisode de l'annulation du festival l'An zéro. Dans une motion, il dénonce les propos de certains habitants du plateau, qu'il qualifie de "mouvance d'ultras contestataires". En face, on nie toute violence.

La commune de Gentioux-Pigerolles veut développer son image écolo
La commune de Gentioux-Pigerolles veut développer son image écolo © Radio France - Audrey Tison

Gentioux-Pigerolles, France

Le conseil municipal de Gentioux-Pigerolles prend publiquement position contre l'attitude de certains habitants du plateau. Vendredi, les élus ont voté à l'unanimité une motion intitulée "Pour bien vivre ici", dans laquelle ils dénoncent les agissements d'une "mouvance d'ultras contestataires (...) au discours politico-anarchisant" qui nuit à l'image du territoire.

Cette tribune revient sur les circonstances de l'annulation du festival de l'An zéro. Il évoque la réunion publique au cours de laquelle certains opposants au projet ont vivement exprimé leur point de vue, amenant les organisateurs à annuler l'événement. "Ce fut brutal", estime le conseil municipal.

Vous n'êtes pas les bienvenus, cassez-vous ! /  On vous dit : c'est annulé, oui c'est une menace", a-t-on entendu il y a un mois.

Le texte intégral de la motion prise par la maire de Gentioux début août.. - Aucun(e)
Le texte intégral de la motion prise par la maire de Gentioux début août.. - Capture d'écran

C'est le discours d'un conseil municipal à quelques mois des élections, conseil qui espérait mettre le projecteur sur sa commune", estime Daniel, présent à la réunion.

Parmi les opposants à l'An zéro, on avoue que certains se sont énervés lors de la rencontre avec les organisateurs du festival l'An zéro (il y a un mois) mais ils ont rapidement été calmés. "Il n'y a pas eu de violence mais une discussion animée entre personnes irréconciliables", affirme Daniel, l'un des participants contacté par téléphone. D'ailleurs, presque tout le monde a fini la soirée autour d'un verre. Pour Daniel, le problème vient du point de départ : le festival de l'an zéro "un gros raout non-écologique pour parler écologie". Plusieurs participants expliquent aussi l'énervement par le fait que les organisateurs de l'An zéro ont improvisé cette réunion à Faux-la-Montagne après avoir appris qu'une réunion des opposants était programmée quelques jours plus tard. Certains estiment que la maire de Gentioux profiterait de cet événement pour régler ses comptes, elle aurait toujours été opposée à ce qui est alternatif et aux néo-ruraux.

On a l'impression que si cette mouvance ne donne pas son agrément à un projet, le projet échoue, c'est insupportable", estime la maire Dominique Simoneau.

Si la maire et les autres élus ont décidé d'écrire un texte, c'est parce que cet épisode serait la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Les incidents s'accumuleraient sur la commune. Dominique Simoneau raconte qu'un exploitant forestier aurait été menacé, empêché de construire un hangar alors que d'autres construiraient des installations dans la forêt. Un deux poids deux mesures qui agace non seulement les élus mais aussi une partie des habitants rencontrés à Gentioux et Pigerolles.

Cette motion de Gentioux fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. - Aucun(e)
Cette motion de Gentioux fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. - Capture d'écran Facebook