Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gestion des déchets en Dordogne : la mise en place de la redevance incitative reportée

-
Par , France Bleu Périgord

Le SMD3 a annoncé ce mardi l'allongement de la phase test de la redevance incitative. Il concerne le secteur de Montpon-Mussidan et Belvès.

La facturation incitative sera en lien avec la production réelle de déchets des usagers.
La facturation incitative sera en lien avec la production réelle de déchets des usagers. - SMD3

"Le déploiement de la redevance incitative ne pourra pas aller aussi vite que prévu." Malgré le rapport de la Chambre régionale des comptes, publié le 25 septembre, qui épingle une mise en oeuvre tardive de la nouvelle tarification par le Syndicat mixte département des déchets de la Dordogne (SMD3), son président se veut lucide. 

En conférence de presse mardi 6 octobre, Pascal Protano a annoncé le rallongement de la phase de test de la redevance incitative dans la zone qui parcourt le département d'est en ouest : Montpon-Mussidan, Communauté de Communes Porte Sud Périgord, communauté de communes Bastide Dordogne Périgord, Bastides Forêt Bessède. 

Un retard pris à cause du coronavirus

La mise en place, initialement prévue le 1er janvier 2021, est reportée au 1er janvier 2022. "Les usagers ont besoin de plus de temps et d'un meilleur accompagnement pour comprendre et s'approprier ce nouveau mode de collecte et de facturation", assure le nouveau président du SMD3. Il estime ce report nécessaire car certaines implantations de bornes ont pris du retard avec la crise sanitaire. 

De plus, Pascal Protano estime que "l'allongement de la phase de test va permettre de régler les points difficiles dans ce projet" : la collecte pour les personnes en perte d'autonomie, la gestion des déchets des touristes ainsi que la lutte contre les incivilités et les dépôts au pied des bornes. Des problèmes particulièrement critiqués par les maires à l'annonce de la mise en place du nouveau système. 

La tarification incitative sera appliquée comme prévu dans les deux autres secteurs du département : le 1er janvier 2022 pour l'agglomération de Bergerac, le Grand Périgueux et le Nord du département; le 1er janvier 2023 dans le Périgord noir. Mais le SMD3 prévient qu'un report du déploiement est envisageable si les conditions ne sont pas réunies. 

Pour rappel, la redevance incitative vient remplacer l’actuelle taxe d’enlèvement des ordures ménagères. La facturation sera en lien avec la production réelle de déchets des usagers. Plus les sacs noirs jetés au point d'apport volontaire sont légers, moins vous payez. Une méthode censée favoriser le tri sélectif. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess