Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gil Avérous : "A la place du président, je prononcerais la réouverture des magasins le plus tôt possible"

-
Par , France Bleu Berry

Gil Avérous plaide pour la réouverture la plus rapide possible des commerces dit non-essentiels. Une question de justice sociale plaide le maire de Châteauroux qui annonce aussi des mesures de soutien aux professionnels.

Gil Avérous, le maire de Châteauroux, veut soutenir les commerçants mais aussi le secteur des travaux publics pour sortir de la crise
Gil Avérous, le maire de Châteauroux, veut soutenir les commerçants mais aussi le secteur des travaux publics pour sortir de la crise © Radio France - Régis Hervé

A quelques heures de nouvelles annonces d'Emmanuel Macron avec en vue un assouplissement du confinement, le maire de Châteauroux  Gil Avérous  mise sur une réouverture des commerces dits "non-essentiels" et le plus tôt serait le mieux selon lui "Il faut leur permettre de retravailler car il y a le sentiment d’injustice qui perdure avec toutes les entreprises qui fonctionnent donc il faut retomber dans une situation normale avec le respect des règles sanitaires bien évidemment.". 

Soutien du commerce de centre-ville

Ces professionnels durement éprouvés par le confinement le maire de Châteauroux entend bien les soutenir. L'exonération de 50% de la taxe terrasse, qui avait provoqué quelques frictions à la rentrée sera étendue à 2021. La mairie reçoit les commerçants pour en discuter. le maire qui fera aussi un geste auprès des commerçants louant une place dans les parkings de la ville, une location qui devrait être remboursée. Quant aux quelques commerçants touchés par le confinement mais qui ne rentrent malgré tout pas dans les cases administratives pour percevoir des dédommagements au niveau national, la ville, là aussi, va se porter à leur secours en proposant des dédommagements calqués sur ceux de l'Etat. 

Relancer le commerce passe aussi par le retour des consommateurs en centre-ville.  Pour les faire revenir la municipalité va mettre en place des heures de stationnement offertes à la clientèle. Ces moyens exceptionnels sont mobilisés pour ne pas briser l'élan lancé depuis le début du mandat. "Depuis plusieurs années on a mis le paquet pour que, en centre-ville, on puisse retrouver les conditions favorables à l'accueil de commerces. Et ça a marché puisqu'en 3 ans on a plus d'une trentaine  de commerces supplémentaires en centre-ville. On a vraiment peur que tout ça s'écroule en quelques semaines".

Pas de baisse d'investissement sur les travaux publics

Soutenir l'économie, c'est donc le credo de Gil Avérous. Ainsi malgré le poids de la crise du coronavirus sur les finances de la ville pas question d'envisager des économies sur la commande publique "On va réaccélérer, relancer les chantiers". Il s'agit aussi là encore de ne pas briser une dynamique économique mais aussi de rénovation et d'embellissement du chef-lieu de l'Indre.  Exemple d'ailleurs avec l'hôtel Le Faisan : cet immeuble emblématique de Châteauroux,, situé place de la Gare, et malheureusement laissé à l'abandon depuis plusieurs années a désormais un nouveau propriétaire qui a entamé de premiers travaux mais le gros du projet doit encore être dévoilé et négocié avec la municipalité. Une rencontre est prévue en fin de semaine . 

Marché de Noël, demande d'autorisation déposée 

Gil Avérous espère par ailleurs que le confinement ne viendra pas briser l'esprit de Noël mais aussi les achats de Noël ! Le maire de Châteauroux espère ardemment que le traditionnel Marché de Noël soit maintenu. Sans patinoire  cette année "les 25 chalets pourront être étalés" pour respecter les règles sanitaires, plaide Gil Avérous estimant que si le marché traditionnel peut se tenir, il n'y a pas de raison que le marché de Noël soit interdit. 

Gil Avérous, maire de Châteauroux annonce des mesures de soutien économique aux commerçants les plus touchés par le confinement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess