Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets Jaunes : 850 000 euros de dégradations à Rouen selon un premier bilan de la Métropole

vendredi 11 janvier 2019 à 12:35 Par Delphine Garnault, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La Métropole Rouen Normandie a communiqué ce vendredi un premier chiffrage des dégradations commises lors des manifestations de Gilets Jaunes à Rouen. Selon ce premier bilan, la facture s'éléve à 850 000 euros de dégâts sur l'espace public et les chantiers.

Des incendies ont été allumés les deux samedis précédents notamment sur les poubelles
Des incendies ont été allumés les deux samedis précédents notamment sur les poubelles © Radio France - Romain Chevalier

Rouen, France

Les dégradations commises dans Rouen à la suite des dernières manifestations sont très importantes pour Rouen. La Métropole l'a annoncé ce vendredi dans un communiqué.  Un premier chiffrage fait état de 850 000 euros, sans compter la mobilisation particulière demander aux employés pour prévenir, nettoyer ou encore réparer le matériel dégradé. Les dommages portent sur l'espace public (chaussée, trottoirs, plateforme TEOR), le mobilier urbain (abribus, panneaux de signalisation, garde-corps des ponts), les bacs et contenur à déchets. 

Nouvel appel au calme

La Métropole rappelle qu'il s'agit d'un bien commun , que les chantiers, comme celui de la T4 et du "Coeur de Métropole" vise à embellir le cadre de vie "Les retarder davantage, c'est pénaliser Rouen, notre ville-centre et tout notre bassin de vie" indique le communiqué.  La Métropole rappelle avoir porté plainte contre X suite aux différents épisodes de dégradations, elle a demandé aux entreprises touchés de faire de même. Elle appelle au calme et à la responsabilité de tous.