Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes à Paris : "il faut se réunir et aller se faire entendre là-haut"

vendredi 23 novembre 2018 à 16:01 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Berry

Les gilets jaunes se rassemblent ce samedi à Paris. Plusieurs manifestations sont annoncées sur le Champ-de-Mars et place de la Concorde. Des Berrichons ont décidé de se rendre à la capitale pour tenter de faire entendre leurs revendications.

Les gilets jaunes se sont donnés rendez-vous ce samedi à Paris.
Les gilets jaunes se sont donnés rendez-vous ce samedi à Paris. © Radio France - Nathanael Charbonnier

Châteauroux, France

Ils en ont ras-le-bol et comptent le dire haut et fort ce samedi à Paris. Des gilets jaunes du Berry répondent à l'appel à manifester dans la capitale contre la hausse des taxes sur les carburants et la baisse du pouvoir d'achat en général. Des rassemblements sont prévus au Champ-de-Mars et place de la Concorde.

Des gilets jaunes déterminés

Même si beaucoup préfèrent rester dans le Berry, Carole, une habitante de Châteauroux, prend le train vendredi soir, direction Paris. "Je ne suis pas très rassurée, mais je veux faire acte de présence, assure cette assistante de gestion. Les gilets jaunes sont des gens lambda, qui ont une famille, un travail ou non, et qui veulent montrer leur mécontentement."

Je veux montrer que les gilets jaunes ne sont pas que des casseurs, des fachos ou des extrémistes." - Carole

Sébastien est lui aussi déterminé à se faire entendre. Il montera à Paris samedi matin en train. "Il faut aller revendiquer là-haut nos droits et nos opinions, explique ce Castelroussin de 42 ans. Si on est des millions à Paris, il y a peut-être moyen que ça aboutisse, plutôt que d'être 15 à un rond-point." 

Depuis notre petit rond-point de Gifi, il rigole monsieur Macron." - Sébastien

Pour Sébastien, il est nécessaire d'aller à Paris et de faire du bruit. "Il n'y a pas d'omelette sans casser des œufs, souligne le quadragénaire. Il faut arrêter d'avoir peur, il faut se lancer."

Ces Castelroussins n'en peuvent plus

Pour joindre les deux bouts, Carole travaille sur le marché de Châteauroux le samedi matin, en plus de son emploi à plein temps. Sébastien lui est au chômage, sa femme au RSA : "_ça me tient à cœur_, je n'ai pas envie que ma fille galère autant que moi, ce n'est plus possible".

Des manifestations sont également organisées ce samedi dans le Berry, à Châteauroux, à La Châtre ou encore au Blanc. A Saint-Amand, les stations services de Leclerc, Intermaché et Carrefour Market seront fermées toute la journée. En échange, les gilets jaunes ont assuré qu'ils ne bloqueraient pas les supermarchés.