Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes à Saint-Étienne : forte mobilisation dans le centre-ville ce samedi

samedi 24 novembre 2018 à 21:45 Par Octavie Couchard, France Bleu Saint-Étienne Loire

La manifestation est partie depuis le rond-point de Monthieu pour arriver jusqu'au centre-ville de Saint-Étienne. Selon la police, ils étaient 500, selon les manifestants plusieurs milliers.

Les manifestants ont relié Monthieu jusqu'au centre-ville de Saint-Étienne.
Les manifestants ont relié Monthieu jusqu'au centre-ville de Saint-Étienne. © Maxppp - Yves Salvat

Loire, France

A Saint-Étienne, une semaine après le début du mouvement des gilets jaunes, la mobilisation ne faiblit pas selon les participants. Ce samedi 24 novembre, ils ont organisés une manifestation pour envahir le centre-ville. Parti de Monthieu, le cortège s'est dirigé jusqu'à la place du Peuple. Selon les gilets jaunes sur place, ils étaient plusieurs milliers à défiler dans les rues, tandis que les forces de police annoncent environ 500 participants

Une fois la manifestation terminée, les gilets jaunes stéphanois ont rejoint le rond-point de Monthieu, où certains prévoient de passer la nuit. Les gilets jaunes n'ont pas pu accéder au Géant Casino, l'accès était bloqué par des CRS. 

Ailleurs dans la Loire

Sur l'aire du Pays de Gier, les gilets jaunes sont vigilants. Pour éviter les débordements, toutes les actions ont été stoppées à 21 heure. Elles doivent reprendre demain matin, dimanche 25 novembre, avec des barrages filtrants. Les gilets jaunes font signer une pétition aux automobilistes, et presque 1000 signatures ont été recueillies ce samedi 24 novembre selon les référents sur place. Comme ils le prévoyaient, cinq gilets jaunes de l'aire du Pays de Gier ont été reçus par la députée Valérie Faure-Muntian, mais "elle n'a pas écouté nos revendications", annonce l'un des référents. Le local de la députée a été la cible de tags dans la soirée. 

Le local de la députée a été la cible de tags ce samedi 24 novembre. - Aucun(e)
Le local de la députée a été la cible de tags ce samedi 24 novembre. - DR

Dans le Roannais, des ralentissements ont été maintenus sur les ronds-points de Perreux, où les gilets jaunes distribuent des tracts et font aussi signer une pétition. Ces actions doivent continuer ce dimanche 25 novembre. En plus du rassemblement pour recueillir les doléances, certains gilets jaunes se sont rassemblés devant la mairie de Roanne ce samedi 24 novembre.

Et aussi en Haute-Loire

Au Puy en Velay, huit rassemblements se sont tenus ce samedi 24 novembre avec des barrages filtrants à certains endroits. Pas d'interpellation mais des incidents, surtout devant la préfecture de Haute-Loire, ce samedi soir aux alentours de 17h30. Entre trente et cinquante personnes se sont rassemblées sur la place devant la préfecture et ont allumé un feu. Ils ne voulaient pas partir, les pompiers sont intervenus pour éteindre le feu, et 16 gendarmes ont été mobilisés avec 6 policiers pour faire partir le groupe de gilets jaunes. Le départ de la course "La corrida du puy" a été retardée d'une heure. Hier soir, vers 20 heure, les forces de l'ordre se trouvaient encore sur place en surveillance.