Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes, acte V : 1200 manifestants ont défilé dans Chambéry

samedi 15 décembre 2018 à 10:28 - Mis à jour le samedi 15 décembre 2018 à 17:09 Par Nathan Lautier et Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie

Ils étaient cinq cents Gilets jaunes au début de la manifestation et rapidement le cortège a rassemblé à Chambéry, Savoie, plus de mille personnes venues de tout le département et même de Haute-Savoie.

Près de 500 gilets jaunes se sont rassemblés ce samedi matin à Chambéry
Près de 500 gilets jaunes se sont rassemblés ce samedi matin à Chambéry © Radio France - Nathalie Grynszpan

Chambéry, France

L'allocution d'Emmanuel Macron de lundi soir ne les aura pas convaincus. Les Gilets jaunes se sont réunis place des Éléphants ce samedi matin. Ils étaient près de cinq cents vers 10:00 du matin mais au final ce sont 1 200 participants qui ont défilé. C'est la première fois en Savoie que les gilets jaunes lançaient un appel à manifester au coeur de Chambéry.

C'est aussi une grande première : l'appel à la manifestation a réuni les deux départements des Pays de Savoie. Des manifestants de Haute-Savoie ont rejoint le mouvement, après une opération escargot entre Annecy et Chambéry.

Une centaine de policiers ont été mobilisés pour  procéder à des fouilles et escorter le cortège qui n'avait déclaré aucun itinéraire. L'objectif étant d'éviter le marché, très fréquenté le samedi matin. La manifestation s'est déroulée calmement mais dans une ambiance un peu tendue. Nombre de militants de gauche avaient parfaitement repéré que les porteurs de la banderole de tête étaient des membres de Bastion social, un mouvement d'extrême-droite.

Dès la fin de la manifestation, certains ont réagi à cette présence. C'est le cas du PCF avec un communiqué adressé à la presse à 12:35 : "La section PCF de Chambéry se désolidarise des mots d’ordres nauséabonds prononcés par la tête de cortège de la manifestation du samedi matin. La lutte légitime des gilets jaunes sur le pouvoir d’achat et la justice fiscale, soutenue par les communistes, ne doit pas être l’occasion pour des groupuscules xénophobes de déverser leur haine."

Les gilets jaunes devant la mairie à Chambéry ce samedi matin. - Radio France
Les gilets jaunes devant la mairie à Chambéry ce samedi matin. © Radio France - Nathalie Grynszpan

Des gilets jaunes sont aussi sur les péages de Saint-Michel-de-Maurienne, Chambéry Nord et Saint-Hélène-sur-Isère, d'autres rassemblements sont également en cours à Bourgneuf-Aiton, à Albertville et au rond point de Margencel, à Anthy-sur-Léman (Haute-Savoie), où ils sont prêts de 130.