Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Gilets Jaunes - Acte XI : des tensions à Evreux, plus de 1000 personnes à Rouen

Nouvelle mobilisation des gilets jaunes, ce samedi 26 janvier, pour l'acte 11. Des rassemblements ont eu lieu à Rouen, au Havre à Dieppe mais également dans l'Eure, à Evreux. C'est dans la cité euroise que la situation a le plus dégénérée.

Des voitures ont brûlé aux abords de l'Hôtel de ville d'Evreux
Des voitures ont brûlé aux abords de l'Hôtel de ville d'Evreux © Radio France - Antoine Decarne

Normandie, France

C 'est "l'acte 11" de la mobilisation des Gilets jaunes ce samedi 26 janvier 2019. Des appels à manifester ont été lancés à Rouen, au Havre et notamment à Evreux en Normandie.

Près de 1500 personnes à Evreux 

C'est en début d'après-midi que le ton est monté à Evreux, notamment sur le parvis de l'Hôtel de ville. Les manifestants étaient à ce moment-là près de 1500, 1000 selon la préfecture, à défiler dans les rues de la ville. 

Des voitures ont été incendiées, une vitrine de magasin endommagé. Un bâtiment préfectoral, le portail de la banque de France ainsi que les locaux de la police municipal ont été touchés. 

Au total 12 personnes ont été interpellées à Evreux. 

Des actes fermement condamnés

Les autorités ont fermement condamné ces dégradations, à l'image du Ministre de l'économie et des finances, Bruno Le Maire,  qui a réagit sur les réseaux sociaux peu après les faits. 

Selon la Préfecture de l'Eure, des "dégradations inacceptables" ont été commises au siège de la Banque de France, rue Victor Hugo. 

Une matinée calme

A Evreux, où le rendez-vous était fixé à 10h, des gilets jaunes d'autres départements normands sont venus. Ils voulaient dénoncer les arrêtés d'interdiction de rassemblement pris ces dernières semaines par le préfet de l'Eure. De son côté, le maire d'Evreux souhaitait que la manifestation se déroulera sans violence.

Plus de 1000 gilets jaunes à Rouen

A Rouen, mobilisation en baisse par rapport aux semaines précédentes, avec un peu plus d'un millier de gilets jaunes. 

Les manifestants se sont donnés rendez-vous devant l’hôtel de ville, puis se sont dirigés vers le centre-ville. Ils ont déambulé dans les rues tout la matinée. 

13 interpellations et 5 blessés

En début d'après-midi, la manifestation est repartie de l'Hotel de Ville, pour continuer de déambuler dans le centre ville. Des affrontements ont là-aussi éclaté. Des manifestants ont provoqué les forces de l'ordre. Du mobilier urbain, des vitrines de magasins et des abribus ont notamment été endommagés. 13 personnes ont été interpellées et 5 personnes blessés, dont 1 policier

D'autres rassemblements en Seine-Maritime

Manifestation également au Havre, où d'après la préfecture, certains jeunes ne portant pas de gilets jaunes ont caillassé les forces de l'ordre. Un policier a été blessé, 4 personnes ont été interpellées. 

Manifestation aussi à Tourville et à Barentin. Dans ces deux lieux très peu de gilets jaunes, et les centres commerciales n'ont pas été touchés. Une personne interpellée à Barentin. 

Enfin rassemblement à Dieppe, où tout s'est déroulé sans incident.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu