Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes, acte XI : manifestation tendue à Cognac samedi

dimanche 27 janvier 2019 à 10:41 Par Thomas Coignac, France Bleu La Rochelle

La mobilisation était au rendez-vous, samedi à Cognac, pour l'acte XI des gilets jaunes. 500 personnes venues de Charente et de Charente-Maritime ont manifesté en ville. Des heurts ont éclaté, un policier et un gilet jaune ont été blessés. Un automobiliste a été agressé par des manifestants.

Les manifestants se sont rassemblés au rond-point de La Trache.
Les manifestants se sont rassemblés au rond-point de La Trache. © Radio France - Pierre Marsat

Cognac, France

Ils étaient venus de toute la Charente, puisque c'était un rassemblement départemental, et ont reçu, en plus, le renfort de gilets jaunes de Saintes. Samedi, les manifestants se sont rassemblés au rond-point de La Trache, à Chateaubernard, fief des gilets jaunes cognaçais. Ils ont ensuite pris la direction du centre-ville, avec une manifestation pacifique de 500 personnes, selon les forces de l'ordre. 

C'est vers 16 heures que la manifestation a dégénéré devant la sous-préfecture. Selon la police, tout est parti de jets de projectile (pierres, boulons, bouteilles en verre, deux d'artifice) vers les forces de l'ordre. Un policier, touché par un jet de feu d'artifice a été légèrement blessé au visage. Les policiers ont répondu par des jets de "7 à 8" grenades lacrymogènes. Un gilet jaune aurait été légèrement blessé. 

Les manifestants se sont ensuite dispersés un peu avant 17 heures. Sur le chemin du retour vers le rond-point de La Trache, un automobiliste qui avait pris a parti quelques gilets jaunes a été agressé, et a reçu notamment plusieurs coups de pied. Il a été pris en charge par les pompiers. Le retour au rond-point de La Trache a provoqué des bouchons, sur la nationale 141.