Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gilets jaunes au Mans : quatre interpellations, la circulation des tramways interrompue ce samedi soir

samedi 19 janvier 2019 à 21:29 Par Boris Hallier, France Bleu Maine

Plusieurs centaines de Gilets jaunes ont manifesté ce samedi au Mans. Un cortège "moins important que la semaine passée", selon la Préfecture de la Sarthe. Le centre-ville a de nouveau été plongé dans les gaz lacrymogènes.

Les Gilets jaunes ont de nouveau manifesté ce samedi pour l'Acte 10 de la mobilisation.
Les Gilets jaunes ont de nouveau manifesté ce samedi pour l'Acte 10 de la mobilisation. © Radio France - Boris Hallier

Le Mans, France

Plus de 700 personnes ont commencé à défiler dans le calme ce samedi au Mans pour protester contre la politique du gouvernement. Le lancement du débat national par Emmanuel Macron cette semaine ne les a pas poussés à rester chez eux. Loin de là. "C'est du pipeau", lance Thierry, gilet jaune sur les épaules. 

Une manifestante a apporté ses propres questions destinées au président de la République - Radio France
Une manifestante a apporté ses propres questions destinées au président de la République © Radio France - Boris Hallier

Tirs de gaz lacrymogènes 

Les manifestants s'étaient donnés rendez-vous à 11h à la gare avant de rejoindre la place de la République. Si le cortège a commencé dans le calme, il s'est de nouveau achevé dans la confusion. 

Une fois devant la Préfecture, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour repousser les manifestants. 

Une fois devant la Préfecture, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour repousser les manifestants.  - Radio France
Une fois devant la Préfecture, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour repousser les manifestants. © Radio France - Boris Hallier

La journée s'est terminée par des face-à-face tendus, place de la République, entre les forces de l'ordre et quelques dizaines de personnes, la plupart ne portant pas de gilet jaune sur les épaules. 

Quatre personnes interpellées, un policier blessé

Selon la Préfecture, quatre personnes ont été interpellées. Deux personnes ont été transportées à l'hôpital pour des malaises et un policier a été blessé par un tir de projectile. 

Par ailleurs, la circulation des tramways et des bus est interrompue ce samedi soir. 

Le week-end dernier, la manifestation avait rassemblé près de 2.000 personnes. Huit avait été interpellées et six blessées.