Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : des dégradations importantes sur le chantier du tram, le maire de Caen veut déposer une plainte

samedi 5 janvier 2019 à 22:52 - Mis à jour le dimanche 6 janvier 2019 à 11:36 Par Marcellin Robine, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Nouveau week-end de mobilisation des gilets jaunes. Des manifestations plus violentes que d'habitude en Normandie. Samedi après-midi, entre 200 et 300 gilets jaunes ont fait face aux forces de l'ordre pendant plusieurs heures sur l'avenue du 6 juin et la place de la résistance.

Les gilets jaunes ont utilisé des barrières du chantier du tram pour construire des barricades
Les gilets jaunes ont utilisé des barrières du chantier du tram pour construire des barricades © Radio France - Marcellin Robine

Caen, France

L'acte 8 des gilets jaunes avait débuté calmement samedi matin avec une marche pacifique dans les rues de Caen rassemblant environ 3000 manifestants. Dans l'après-midi, entre 200 et 300 gilets jaunes ont fait face aux forces de l'ordre sur le chantier du tram, de la place de la Résistance jusqu'à l'université. Les manifestants se sont servis des barrières pour monter des barricades. De nombreux échanges de projectiles et de gaz lacrymogènes ont eu lieu entre gilets jaunes et forces de l'ordres. Les pompiers sont intervenus à de multiples reprises.

Selon le parquet, six manifestants ont été interpellés, des vitrines ont été vandalisées. La préfecture du Calvados évoque des dégradations importantes sur le chantier du tram. Le maire de Caen Joël Bruneau va porter plainte. Le marché dominical sur le port est annulé.