Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

VIDÉO - Gilets jaunes : deux des huit porte-parole officiels sont franciliens

lundi 26 novembre 2018 à 15:23 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Une délégation officielle de huit personnes a été créée par des Gilets jaunes. Parmi elles, Eric Drouet qui a créé l’événement du 17 novembre et Priscillia Ludosky qui a mis en ligne la pétition contre la hausse des taxes sur les carburants. Ils sont tous les deux de Seine-et-Marne.

Priscillia Ludosky
Priscillia Ludosky © Maxppp - Guillaume Georges

Île-de-France, France

Deux porte-parole de la délégation officielle des Gilets jaunes sont franciliens. Eric Drouet, qui a créé l’événement du 17 novembre et Priscillia Ludosky, qui a mis en ligne la pétition contre la hausse des taxes sur les carburants qui a recueilli près d'un million de signatures, font partie de cette délégation qui compte huit membres. Ils sont tous les deux de Seine-et-Marne.

Une délégation pour "engager une prise de contact sérieuse" avec le gouvernement

Après avoir consulté ses sympathisants sur Facebook, cette délégation met en avant deux principales revendications. Elle demande au gouvernement de "revoir à la baisse toutes les taxes". Elle veut aussi qu'une assemblée citoyenne soit créée pour discuter de la transition écologique. 

Dans un communiqué publié ce lundi 26 novembre, il est précisé que cette délégation a été créée pour "engager une prise de contact sérieuse et nécessaire avec les représentants de l'Etat et de son gouvernement".

Lisez leur communiqué. 

Porte-parole, mais pas représentants des Gilets jaunes

Eric Drouet, de son côté, a publié ce lundi une vidéo sur Facebook où il rappelle que ces "porte-parole" ne sont en aucun cas des représentants des Gilets jaunes. "Il ne peut pas y avoir de représentants pour ce mouvement, c'est l'ensemble des Gilets jaunes qui doit parler," explique le chauffeur routier. "On n'a pas vraiment choisi huit personnes, mais on se prépare si les membres du gouvernement souhaitent rencontrer une délégation, qu'ils ne disent pas que nous ne sommes pas organisés. Huit personnes ne peuvent pas prendre les décisions pour tous les Gilets jaunes."

Le Seine et Marnais appelle aussi à "changer de cap. Il faut arrêter de bloquer les voitures et être plus stratégique. Certains commencent à bloquer les ports, les raffineries se mettent en grève, c'est une bonne chose. Les zones industrielles, les stations-services, les préfectures, les centres des impôts... ce sont toutes ces choses-là qu'il faut attaquer. Il faut arrêter d'embêter le citoyen."