Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : Hervé Morin demande au gouvernement de suspendre l'augmentation des taxes en 2019

Hervé Morin, le président de la région Normandie et de l'association des Régions de France demande au gouvernement de faire un geste face à la gronde des gilets jaunes. Il souhaite une suspension de l'augmentation des taxes en 2019.

Hervé Morin, le président de la Région Normandie et président de l'association des Régions de France
Hervé Morin, le président de la Région Normandie et président de l'association des Régions de France © Maxppp - Alexis Sciard

Hervé Morin, président de l’association des Régions de France, a appelé ce mercredi matin sur France Bleu Normandie, le chef de l’état et le Premier ministre à prendre "quelques mesures symboliques" pour sortir de la crise des gilets jaunes, après cinq jours de mobilisation.

« On ne peut pas rester comme ça, parce que là, on va vers une jacquerie complète et totale qui va immobiliser le pays », a averti Hervé Morin. Le président de l’association des Régions de France estime qu’il est « temps de créer le dialogue », avant que la situation dégénère. 

Faire un geste                     

« On ne peut pas aller au 20h de TF1 pour dire qu’il n’y a rien à voir. Ce n’est pas possible. Vous devez prendre quelques mesures symboliques. Suspendre l’augmentation des taxes en 2019 parce que le prix du baril a beaucoup augmenté, ce n’est tout de même pas un geste qui remet en cause l’autorité du chef de l’Etat », a ajouté Hervé Morin.

« On a besoin de sortir de cette histoire parce que quand on sera dans une situation de blocage avec un durcissement considérable du mouvement, qu’est-ce qu’on aura gagné ? », s’est-il interrogé.

Choix de la station

France Bleu