Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Gilets jaunes : l'écologie gagne le cortège toulousain

-
Par , France Bleu Occitanie

Ils étaient plus d'un millier dans les rues de Toulouse, ce samedi, pour la 45e journée de mobilisation des gilets jaunes. Dans le cortège, les pancartes et revendications écologistes fleurissent.

Ils étaient plus d'un millier à battre le pavé dans les rues de Toulouse, ce samedi 21 septembre, pour la 45e journée de mobilisation des gilets jaunes
Ils étaient plus d'un millier à battre le pavé dans les rues de Toulouse, ce samedi 21 septembre, pour la 45e journée de mobilisation des gilets jaunes © Radio France - Winny Claret

Toulouse

Cela faisait longtemps qu'ils n'avaient pas été aussi nombreux, selon les gilets jaunes toulousains de la première heure. Plus d'un millier de personnes ont défilé, ce samedi 21 septembre, dans les rues de Toulouse pour la 45e journée de manifestations des gilets jaunes. Une mobilisation placée sous le signe de l'écologie, alors que des marches pour le climat étaient organisées dans plusieurs villes de France. Avec un slogan : "Fin du monde, fin du mois, même combat.

"Gilets jaunes, gilets verts, on est tous ensemble"

Un combat compatible avec celui des gilets jaunes, selon les manifestants présents. "On doit tous prendre part à la lutte pour le climat", explique Christophe, professeur d'anglais à Aspet (Haute Garonne). Sarah, elle, est venue vêtue d'un débardeur vert. La jeune femme vient des marches pour le climat, elle explique avoir rejoint les gilets jaunes en constatant les violences policières subies par les manifestants écologistes, "Gilets jaunes, gilets verts, on est tous ensemble. Les victimes sont les mêmes : les personnes les plus démunies, les plus précaires." Quand on lui demande si elle adhère aux revendications des gilets jaunes sur le prix des carburants, la jeune femme l'assure, "Ce mouvement n'est pas anti-climat, il pointe simplement l'injustice de taxer les conducteurs de voitures, et pas les cargos ou les avions."

La mairie de Toulouse craignait que la manifestation ne dégénère, en pleines journées du patrimoine. A part quelques heurts et des grenades lacrymogènes lancées par les forces de l'ordre, la mobilisation s'est globalement déroulée dans le calme. 5 personnes ont été interpellées, selon la préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu