Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : la mobilisation se poursuit en Gironde ce dimanche

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Gironde

Les actions des gilets jaunes se sont poursuivies ce dimanche en Gironde avec des manifestants qui se sont fortement mobilisés, sur l'A63 près de Canéjan, sur le pont d'Aquitaine à Bordeaux et sur l'A10 au péage de Virsac. Certains sont décidés à passer la nuit sur place.

Le péage de Virsac, au nord de Bordeaux, est l'un des points forts de la contestation en Gironde.
Le péage de Virsac, au nord de Bordeaux, est l'un des points forts de la contestation en Gironde. © Radio France - Camille Huppenoire

Le mouvement devait durer une journée. Il a tenu tout le weekend et, à certains endroits, pourrait se prolonger ce lundi. Si tout le département à été concerné par les blocages ou les barrages filtrants, il y a eu trois points particulièrement sensibles.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le jeu du chat et de la souris sur l'A63

Pendant plus de 30 heures, les gilets jaunes ont bloqué l'A63 au niveau de Canéjan, au sud de Bordeaux. Samedi, ils ont alterné entre opération escargot et blocage total, dans les deux sens de la circulation. Une cinquantaine de manifestants a ensuite passé la nuit sur place, puis ils ont été rejoints par d'autres manifestants. Depuis 8 heures ce dimanche, les gilets jaunes alternent entre blocage total et barrage filtrant. A midi, réunis en assemblée générale au milieu de la chaussée, les manifestants ont décidé de continuer la mobilisation toute la journée. Et ont décidé peu après de se scinder en deux groupes pour occuper les voies dans les deux sens de circulation. Les CRS sont également arrivés sur les lieux. Après dix minutes de négociations, les gilets jaunes ont levé leur barrage pour se retrouver sur le parking du Géant Casino de Pessac. Avant de décider d'une nouvelle opération escargot et de bloquer à nouveau l'autoroute dans le sens Bordeaux - Bayonne à hauteur de Canéjan depuis 14h30. L'A63 a été rendue aux automobilistes en fin d'après-midi.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'A10 bloquée au niveau du péage de Virsac, au nord de Bordeaux

Le plus gros point de blocage girondin est situé au Nord de Bordeaux, sur l'autoroute A10 entre Saint-Aubain-de-Blaye et Saint-André-de-Cubzac. Les gilets jaunes ont passé la nuit et ont mené ce dimanche matin un blocage au niveau péage de Virsac, au nord de Bordeaux. Aux alentours de 10 heures, les forces de l'ordre sont intervenues au péage de Virsac pour rétablir la circulation. Mais une heure plus tard, une soixantaine de gilets jaunes est revenue sur place. La circulation est donc coupée dans les deux sens, entre Saint-André-de-Cubzac et la barrière de péage, avec plusieurs kilomètres de bouchon. 

En fin d'après-midi, la situation s'est tendue quant les forces de l'ordre ont fait usage de grenades lacrymogènes. Puis s'est détendue quelques minutes plus tard alors que la nuit tombait. On a même vu des CRS déposer leur casque au sol et échanger avec certains manifestants sous les applaudissements des autres gilets jeunes. En début de soirée, ils étaient encore nombreux sur place avec l'intention d'y passer la nuit.

L'autoroute étant toujours coupée, les automobilistes doivent donc prendre des sorties obligatoires : la sortie 38 en direction de Bordeaux, au niveau de Blaye/Montendre, et la sortie 39-b en direction de Paris et au niveau de Libourne/Saint-Antoine. 

Pour ne rien arranger un barrage filtrant a été installé sur le RN10 à Saint-André de Cubzac dans les deux sens de circulation.

Arbres brûlés et glissières de sécurité démontées au péage de Virsac.
Arbres brûlés et glissières de sécurité démontées au péage de Virsac. © Radio France - Camille Huppenoire

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le Pont d'Aquitaine évacué à Bordeaux puis de nouveau occupé

Autre intervention des forces de l'ordre sur le pont d'Aquitaine à Bordeaux, fermé depuis samedi après-midi, à hauteur de l'échangeur 4. Si la circulation a été rétablie dimanche dans le sens Paris/Bordeaux, ça a mis plus de temps dans l'autre sens en raison un barrage filtrant qui vient juste d'être dispersé. Le pont a été rendu aux automobilistes peu après midi. Par ailleurs, douze manifestants ont été interpellés et placés en garde à vue pour entrave à la circulation.

Mais en début d'après-midi, les gilets jaunes ont de nouveau investi les lieux. D'abord dans le sens Bordeaux - Paris puis dans l'autre sens. A 16h30, le pont a été fermé dans le sens nord - sud et le trafic dévié par le pont François Mitterrand. Là aussi, il n'est pas impossible que les gilets jaunes se décident à y passer la nuit.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais en début d'après-midi, les gilets jaunes ont de nouveau investi les lieux. D'abord dans le sens Bordeaux - Paris puis dans l'autre sens. A 16h30, le pont a été fermé dans le sens nord - sud et le trafic dévié par le pont François Mitterrand. Là aussi, il n'est pas impossible que les gilets jeunes se décident à y passer la nuit.

D'autres opérations ont également perturbé le trafic ce dimanche à Sauveterre de Guyenne, du côté de Langon sur l'A62, ou encore sur la nationale 89, au niveau du péage d'Arveyres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess