Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : le chiffre d'affaire des commerçants d'Andelnans en chute libre

vendredi 7 décembre 2018 à 17:48 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard

Le mouvement des gilets jaunes pénalise la vie commerçante comme à Andelnans ou la zone d'activités recense 140 professionnels. Leurs ventes sont en chute libre depuis le 17 novembre.

Comme les autres commerces du secteur, l'hypermarché Cora d'Andelnans a été fortement impacté par le mouvement des gilets jaunes
Comme les autres commerces du secteur, l'hypermarché Cora d'Andelnans a été fortement impacté par le mouvement des gilets jaunes © Radio France - Nicolas Wilhelm

Andelnans, France

Les chiffres d'affaires sont en chute libre chez les commerçants d'Andelnans depuis le début du mouvement des gilets jaunes. Ils ont baissé de 20 à 30% depuis le début de la mobilisation des gilets jaunes. C'est à l'approche des fêtes qu'ils réalisent leurs plus grosses ventes de l'année mais cette fois l'inquiétude est palpable. " Mon chiffre d'affaire a chuté de 30% depuis le 17 novembre, premier jour de la mobilisation des gilets jaunes. Ce jour là, j'ai vendu ce que je vends en un quart d'heure un samedi" explique le responsable d'une enseigne. La situation ne s'est pas arrangée depuis. "Les gens n'osent plus venir, ils savent qu'ils ne peuvent pas passer, je les vois faire demi tour sur la route" ajoute le commerçant.

Je me suis fait traiter de collabo ! - Un commerçant d'Andelnans anonyme

Le rond point de Cora est en effet situé à quelques centaines de mètres de son enseigne. Les gilets jaunes, plus ou moins nombreux, y campent de jour comme de nuit depuis le début du mouvement. " Je me suis même fait traiter de collabo tout simplement parce que j'ai une plus grosse voiture qu'eux. On m'a aussi jeté des pneus" s'indigne le commerçant qui souhaite rester anonyme et qui est de plus en plus inquiet pour l'avenir de son magasin et de ses huit salariés.

Naturine a perdu 15 000 euros

Tous les commerçants d'Andelnans ressentent les effets des blocages au niveau du rond point de l'hypermarché Cora. " L'impact est immédiat. Depuis le 17 novembre, je suis à 15 000 euros de chiffre d'affaire en moins. Des personnes sont à deux doigts de se mettre en redressement voire même en liquidation directe. Ils ont peu de trésorerie et les banques ne suivent pas" alerte Phillipe Moro qui gère l'enseigne Naturine. " Les gilets jaunes ont choisi la plus grosse période de l'année pour les commerçants. Nous comprenons le mouvement mais ils se trompent de cibles. Ils ont des griefs contre les grandes enseignes comme Cora, Mac Donald's ou Bufallo Grill mais derrière il y a des emplois, des salariés qui sont aussi des gilets jaunes" rappelle Phillipe Moro qui préside aussi l'association des commerçants de la ZAC d'Andelnans.

Pétition : quarante signatures en une matinée

L'association des commerçants d'Andelnans demande à la Préfecture le retrait des gilets jaunes du rond point du Cora. Une pétition a déjà recueilli une quarantaine de signatures en une matinée.  

Le Medef Franche-Comté vient de soumettre une enquête à ses adhérents sur l'impact économique du mouvement des gilets jaunes.