Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Nouvelle mobilisation des gilets jaunes à Nantes et Saint-Nazaire, douze interpellations

-
Par , France Bleu Loire Océan

Ce samedi 5 janvier 2019, les gilets jaunes se sont mobilisés à Saint-Nazaire toute la journée, et à Nantes, tout l'après-midi (ils étaient environ 2000). Des affrontements ont eu lieu avec les forces de l'ordre. Sept personnes ont été interpellées à Nantes et cinq à Saint-Nazaire.

Le défilé des gilets jaunes, quartier Feydeau, le samedi 5 janvier 2019, à Nantes
Le défilé des gilets jaunes, quartier Feydeau, le samedi 5 janvier 2019, à Nantes © Radio France - Louis de Bergevin

Il y avait entre 1000 et 2000 gilets jaunes à Nantes ce samedi 5 janvier, mais leur nombre était difficile à estimer précisément puisque les manifestants se sont plusieurs fois dispersés dans les rues du centre-ville.

Après être passé par Beaulieu, un cortège s'est formé cours des 50 otages, il est passé devant la préfecture - le parcours habituel - avant d'arriver place du Maréchal Foch où des sapins ont été brûlés.

Des sapins brûlent à Nantes lors de la manifestation des gilets jaunes
Des sapins brûlent à Nantes lors de la manifestation des gilets jaunes © Radio France - Louis de Bergevin

Certains manifestants sont partis dans les rues du centre-ville, parfois recouvertes par d'épais nuages piquants, ceux des gaz lacrymogènes utilisés par les forces de l'ordre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Manifestants dispersés devant le CHU
Manifestants dispersés devant le CHU © Radio France - Louis de Bergevin

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La préfecture relevait sept interpellations à Nantes, principalement pour des jets de projectiles, dégradations et caillassages des forces de l'ordre, et cinq blessés légers.

Le portail de la sous-préfecture incendié à Saint-Nazaire

Les gilets jaunes s'étaient donné rendez-vous devant le pont de Saint-Nazaire dans la matinée. Ils voulaient y faire "une chaîne humaine" mais les gendarmes mobiles les ont empêchés et le face à face a bloqué le pont pendant plus d'une heure.

Le pont de Saint-Nazaire bloqué
Le pont de Saint-Nazaire bloqué © Radio France - Louis de Bergevin

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Plus tard dans la journée, les gilets jaunes ont défilé dans le centre-ville. Le portail de la sous préfecture a été dégradé et incendié. Le commissariat caillassé et les devantures de deux banques ont été endommagées.

Les gendarmes ont interpellé cinq manifestants.

Face à face devant le pont de Saint-Nazaire
Face à face devant le pont de Saint-Nazaire © Radio France - Louis de Bergevin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess