Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : après l'annonce de l'annulation des hausses de taxes sur le carburant, la mobilisation se poursuit

jeudi 6 décembre 2018 à 7:58 - Mis à jour le jeudi 6 décembre 2018 à 15:20 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Après les annonces du gouvernement sur la suppression de la hausse des taxes sur le carburant, la mobilisation des "gilets jaunes" se poursuit ce jeudi. Des barrages et blocages de ronds-points, d'autoroutes ou de dépôts pétroliers sont en place dans plusieurs régions.

La mobilisation se poursuit, comme ici à Thionville.
La mobilisation se poursuit, comme ici à Thionville. © Maxppp - Pierre HECKLER

L’exécutif a beau s'évertuer à convaincre les gilets jaunes qu'il a compris leur colère, les manifestants continuent à se mobiliser un peu partout en France, à deux jours d'une manifestation parisienne qui fait craindre une explosion des violences. 

L'Élysée craint "une très grande violence" samedi, a déclaré le palais présidentiel mercredi soir, peu après que le gouvernement avait fait un geste qu'il espère décisif en renonçant "pour l'année 2019" aux augmentations de taxes sur les carburants, ce qui était la revendication à l'origine du mouvement des "gilets jaunes". Mais Emmanuel Macron ne souhaite pas rétablir l'impôt sur la fortune (ISF), comme le réclament les gilets jaunes.

Les perturbations près de chez vous 

Alpes-Maritimes : les "gilets jaunes" restent mobilisés sur des ronds-points et lieux devenus emblématiques, comme au rond-point de Provence, à Antibes.

Bretagne : une quinzaine de gilets jaunes maintiennent un barrage à Landivisiau, dans le Finistère. Le barrage de Kervidanou, à Quimperlé, a été évacué mercredi après-midi. Sur le rond-point occupé de Penn ar c'hleuz à Brest, les manifestants se relaient pour dormir sur place et "tenir jusqu'à Noël".

Cher : à Bourges, quelques barrages sont encore en place : 

Gard : une quinzaine de barrages sont répertoriés dans le département. Notamment à Aimargues, Alès, Dions, Nîmes, Saint-Césaire, garons/Saint-Gilles, les Angles, Remoulins, Vergèze, Saint-Martin-de-Valgalgues. 

Indre-et-Loire :une soixantaine de gilets jaunes manifestent depuis 4h du matin aux abords de la raffinerie de Saint-Pierre-des-Corps, ce jeudi 6 décembre. La police est sur place pour les empêcher de bloquer longtemps ce dépôt pétrolier.

Marne : Un barrage filtrant est en place à Thillois. 

Provence : les manifestations se poursuivent sur le réseau autoroutier, entraînant encore de fortes perturbations à certains péages. Sur les autoroutes, des opérations de filtrage sont en cours aux péages de La Ciotat et de Bandol sur A50, du Pont de l’Etoile sur A52 et de La Barque sur A8, selon Vinci Autoroutes.

Sarthe : le dépôt pétrolier du Mans est toujours bloqué ce jeudi matin. Des restrictions de carburant sont appliquées dans certaines stations-services, alors que d'autre sont à sec. 

Territoire de Belfort : quelques gilets jaunes sont venus à l'inauguration de la ligne de train Belfort-Delle.

Vienne : le rond-point d'Auchan Poitiers-Sud est toujours occupé par les gilets jaunes.