Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : le point sur la 12e journée de mobilisation

mercredi 28 novembre 2018 à 8:35 - Mis à jour le mercredi 28 novembre 2018 à 21:53 Par Géraldine Houdayer et Viviane Le Guen, France Bleu

Les annonces d'Emmanuel Macron sur la limitation de l'impact des taxes sur le carburant, mardi, n'ont pas convaincu les "gilets jaunes". La mobilisation se poursuit ce mercredi. Des manifestants bloquent des routes et des dépôts pétroliers dans plusieurs régions.

Des gilets jaunes mobilisés sur l'A31 à Beaumont dans l'est de la France le 24 novembre 2018
Des gilets jaunes mobilisés sur l'A31 à Beaumont dans l'est de la France le 24 novembre 2018 © AFP - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Après les annonces d'Emmanuel Macron mardi sur la limitation de l'impact des taxes sur le carburant, la mobilisation des "gilets jaunes" se poursuit ce mercredi. D'après le ministère de l’Intérieur, cité par franceinfo, moins de 7.000 personnes étaient mobilisées ce mercredi à 14 heures, contre 12.000 mardi à 17 heures, sur près de 500 points d'action.

Des représentants du mouvement ont été reçus par le ministre de la Transition écologique François de Rugy ce mardi soir, mais ils estiment que leurs revendications ne sont pas satisfaites. "Les Français n'ont pas du tout été convaincus" par les annonces d'Emmanuel Macron, a lancé Eric Drouet, l'un des porte-paroles, à la sortie du rendez-vous. Il a relayé un nouvel appel à manifester samedi prochain sur les Champs-Élysées. En attendant, la mobilisation se poursuit dans plusieurs régions. 

Les gilets jaunes refusent de rencontrer Édouard Philippe avant la manifestation de samedi

Édouard Philippe s'est dit prêt, ce mercredi, à recevoir une "délégation représentative" de "gilets jaunes", souhaitant également que le mouvement participe à la future concertation sur la transition écologique annoncée par Emmanuel Macron. "Dans ce qu'ils formulent, il y a beaucoup de choses très légitimes qui doivent être entendues", a-t-il estimé.

Sur franceinfo ce mercredi soir, les porte-parole du mouvement ont décliné l'invitation. Ils refusent de rencontrer le Premier ministre avant la nouvelle manifestation prévue ce samedi à Paris. 

Les perturbations près de chez vous 

  • Béarn : des gilets jaunes, qui ont manifesté mardi devant la mairie à Pau, ont lancé un ultimatum à François Bayrou pour qu'il leur donne une réponse sous 48 heures. Sur France Bleu Béarn, le maire de Pau répond ce mercredi qu'il est prêt à recevoir une délégation pour "échanger des idées".
  • Bretagne : le dépôt pétrolier de Lorient est bloqué depuis mardi soir. Ce mercredi midi, les forces de l'ordre sont arrivées sur place. Des manifestants sont aussi parvenus à barrer l'accès du dépôt pétrolier de Brest (Finistère) ce mercredi soir. Les professionnels du bâtiment ont positionné leurs camions et engins de chantiers devant les deux entrées du site. En Ille-et-Vilaine, des gilets jaunes sont présents devant l'entrée du dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, au sud de Rennes, mais ils ne bloquent pas l'accès. 

Plusieurs barrages filtrants sont en place dans le Finistère, les Côtes-d'Armor, en Ille-et-Vilaine et dans le Morbihan. À Erbrée, près de Vitré, des gilets jaunes mayennais se sont mobilisés devant la plate-forme logistique Intermarché la nuit dernière. À Plérin, dans les Côtes d'Armor, le maire a accepté de mettre à disposition des manifestants un terrain communal afin qu'ils aient une "base-arrière". 

  • Bouches-du-Rhône : les gilets jaunes continuent les opérations péages gratuits et filtrants. Le péage de Pas de Trets est "neutralisé". Les gilets jaunes laissent passer gratuitement les automobilistes. Le péage de la Barque sur l'A8 est occupé et un filtrage des voitures est en cours à Manosque ,avec un péage fermé sur l'A51. Par ailleurs, une manifestation des ambulanciers perturbe le trafic autour de Marseille.
  • Drôme : une centaine de gilets jaunes bloquent le dépôt pétrolier de Portes-lès-Valence, dans la Drôme. Sur l’A7, les sorties sont interdites à l’échangeur de Montélimar Sud, indique Vinci cet après-midi.
  • Gard : les gilets jaunes sont présents sur une douzaine de barrages dans le département.  
  • Gironde : les taxis et ambulanciers girondins ont démarré une opération escargot sur la rocade de Bordeaux ce mercredi matin à 8 heures. Mais l'opération n'est pas en lien avec le mouvement des gilets jaunes.
  • Limousin : de nouvelles opérations ont été menées ce jeudi matin, notamment dans le secteur de Family Village, au Nord de Limoges. Les barrages filtrants installés aux rond-points de Grossereix ont sérieusement perturbé la circulation. Dans le Nord de la Haute-Vienne, un barrage filtrant est signalé à la mi-journée à hauteur du rond-point de la Croisière.  
  • Loire-Atlantique : Environ 200 gilets jaunes se sont rassemblés ce mercredi après-midi devant la sous-préfecture de Saint-Nazaire. Ils ont ensuite voulu poursuivre leur manifestation devant la mairie, mais les CRS ont tenté de les disperser à coups de gaz lacrymogènes.
  • Loiret : l'union départementale de la CGT annonce ce mercredi qu'elle manifestera aux côtés des gilets jaunes, jeudi, à Orléans.
  • Manche : des tracteurs et des gilets jaunes mènent une opération escargot entre Les Pieux et Flamanville ce mercredi matin. Ils sont 70 devant l'entrée du chantier de l'EPR, le réacteur nucléaire en construction à Flamanville. Trois personnes ont été interpellées en marge du rassemblement des gilets jaunes mardi soir devant la gare maritime de Cherbourg. Elles ont été remises en liberté après quelques heures en garde à vue.
  • Mayenne : la marche prévue jeudi sur la rocade de l'agglomération lavalloise est reportée à dimanche. Les motards prévoient de se mobiliser samedi au même endroit. L'aire de covoiturage de la Gravelle, sur la route départementale 57, à hauteur du péage autoroutier, a été fermée sur décision de la préfecture pour éviter que des gilets jaunes de la Mayenne et d'Ille-et-Vilaine s'y rassemblent.
  • Tours : une trentaine de gilets jaunes ont bloqué ce mercredi matin le site du transporteur frigorifique Estivin. Les manifestants ont été délogés en fin de matinée. 
  • Vosges : entre 100 et 200 gilets jaunes ont manifesté devant la préfecture d'Epinal ce mercredi.

.

La situation sur les autoroutes de Vinci 

Vinci autoroutes indique, ce mercredi, que son réseau est à nouveau perturbé par des manifestations. Des opérations de filtrage ont lieu au niveau des accès et sorties des autoroutes A7, A8, A9, A10, A11, A20, A28, A50, A52, A61, A62, A63, A64, A66, A71, A72, A89. La circulation à proximité de ces échangeurs peut être parfois fortement impactée par des manifestations locales, indique Vinci. 

  • Vaucluse : sur l’A7, l’entrée et la sortie sont interdites à Bollène (n°19).
  • Sur l'A9 : la sortie est déconseillée pour les poids lourds uniquement à Remoulins (n°23), les sorties sont déconseillées à tous les véhicules à Gallargues (n°26) et Agde (n°34) et les sorties sont interdites à Perpignan Nord (n°41)
  • Sur l’A20 : la sortie est interdite à l’échangeur d’Aussonne (n°60) ainsi que l’entrée en direction de Paris
  • Sur l’A10 : l’échangeur de Châtellerault Nord (n°26) reste fermé, 
  • Sur l’A8 : l’opération de filtrage est toujours en cours au péage de La Barque.