Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Les commerçants de Perpignan fortement impactés par le mouvement des gilets jaunes

vendredi 23 novembre 2018 à 21:40 Par Colline Rigaut, France Bleu Roussillon

Une semaine après le début du mouvement des gilets jaunes, les commerçants sont inquiets. Les rayons alimentaires de petites ou moyennes surfaces du centre ville de Perpignan sont en manque de produits.

Les rayons des magasins à moitié vides
Les rayons des magasins à moitié vides © Radio France - Colline Rigaut

Perpignan, France

Les gilets jaunes bloquent depuis une semaine différents endroits dans le département des Pyrénées-Orientales. Les camions de réapprovisionnement sont souvent bloqués dans les barrages bloquants ou filtrants de l'autoroute A9 et n'arrivent pas à livrer les commandes aux magasins. Les commerçants du centre ville de Perpignan s'inquiètent de plus en plus. 

Une période cruciale pour les magasins de chocolat

Nathalie, la gérante d'un magasin de chocolat s'inquiète: " on n'a reçu qu'une commande alors qu'habituellement on en reçoit une tous les deux jours. Même lorsqu'on demande une livraison en urgence, la marchandise part mais elle est bloquée quelque part en France. Normalement en cette période cruciale d'avant noël, on fait à peu près 55% de notre chiffre d'affaire annuel en un mois, là nous sommes impactés de plein fouet".

Même situation dans un supermarché du centre ville de Perpignan, très peu de livraisons arrivent, les rayons sont à moitié vides. Selon le responsable "si les mobilisations continuent, je risque d'avoir du mal à payer les employés en fin de mois. "

Le centre ville de Perpignan déserté

Le prêt à porter est aussi impacté, Laurence, la gérante d'une enseigne a perdu 30% de son chiffre d'affaire en une semaine en raison de la très faible fréquentation en centre ville. 

Le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) du département Bernard Fourcade s'alarme pour l'économie des Pyrénées-Orientales.