Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : les policiers de Champagne-Ardenne appelés à ne pas mettre de PV en soutien aux manifestants

samedi 17 novembre 2018 à 4:12 Par Willy Moreau, France Bleu Champagne-Ardenne

Le syndicat SGP-Police FO appelle les policiers à ne mettre aucun PV ce samedi en soutien aux gilets jaunes. C'est le cas en Champagne-Ardenne.

En Champagne-Ardenne, les policiers vont-ils participer à l'opération "Zéro PV" ?
En Champagne-Ardenne, les policiers vont-ils participer à l'opération "Zéro PV" ? © Maxppp - PASCAL BONNIERE

Champagne-Ardenne, France

"Nous aussi, on souffre de la hausse du prix des carburants", explique Christian Pous, représentant SGP-Police FO en Champagne-Ardenne. Il relaie l'appel national de la journée "Zéro PV" en soutien aux manifestants des gilets jaunes

Solidarité avec les gilets jaunes

C'est un message symbolique que Christian Pous veut faire porter : "La police nationale aussi rencontre des difficultés avec la hausse du carburant. De nombreux policiers n'habitent pas à côté de leur travail donc ils sont aussi impactés par ça"

C'est aussi une manière aussi de dénoncer leur conditions de travail dans la lignée du mouvement des Policiers en colère. "Il y a un phénomène de ras-le-bol général, constate Christian Pous. Actuellement de nombreux policiers ont le droit à un seul week-end de repos toutes les six semaines. Il y a tout ce qui concerne le matériel et la réforme des retraites qui se profile : donc les sujets sont divers et variés"

Alors que les policiers n'ont pas le droit de manifester, Christian Pous rappelle que son syndicat n'a jamais appelé les collègues à descendre dans la rue : "Certains ont laissé entendre que nous pourrions mettre à mal la maison police. Faut pas exagérer. Unité SGP-Police est solidaire de cette opération citoyenne par le biais de l'opération "Zéro PV". En aucun cas nous n'avons donner comme consigne de participer à l'opération gilets jaunes".

Ses collègues seront d'ailleurs mobilisés ce samedi pour encadrer les différents blocages prévus en Champagne-Ardenne.