Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : mobilisation en baisse à Pau pour l'acte XI

samedi 26 janvier 2019 à 12:29 Par Evan Lebastard, France Bleu Béarn

Un peu moins de 300 gilets jaunes ont marché dans le centre-ville de Pau pour l'acte XI du mouvement, avant une marche nocturne prévue à Oloron-Sainte-Marie. Ils étaient environ 500 la semaine passée.

La manifestation a mobilisé moins de gilets jaunes que les semaines précédentes.
La manifestation a mobilisé moins de gilets jaunes que les semaines précédentes. © Radio France

Pau, France

Ils étaient moins de 300 gilets jaunes à Pau ce samedi matin, pour le onzième week-end de mobilisation. C'est bien moins que le week-end précédent, ils étaient environ 500.

Ils sont partis à environ 200 de la place Verdun, vers 10h35 ce matin. Le cortège s'est un peu étoffé au cours de la manifestation, sans dépasser les 300 manifestants. Des ballons jaunes et des pancartes ont décoré le centre-ville, pour faire de Pau une "ville jaune".

Programme chargé

Plusieurs rassemblements sont prévus ce week-end. Certains gilets jaunes comptent rejoindre la marche pour le climat du début d'après-midi à Pau. Ce soir c'est une marche nocturne qui est prévue à Oloron-Sainte-Marie, et qui doit rassembler des gilets jaunes de partout dans la région. La semaine dernière elle était organisée à Tarbes et avait réunie environ un millier de personnes

Enfin le week-end doit se terminer par une "chaîne humaine" qui doit aller "de Hendaye à Versailles". Les gilets jaunes palois ont prévu de covoiturer pour rejoindre les manifestants basques.