Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : nouvelle journée de mobilisation ce samedi dans l'Eure et en Seine-Maritime

samedi 1 décembre 2018 à 7:01 - Mis à jour le samedi 1 décembre 2018 à 20:00 Par la rédaction, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Grande mobilisation des gilets jaunes ce samedi dans l'Eure et en Seine-Maritime. Plusieurs normands ont décidé de rejoindre Paris pour manifester sur les Champs-Elysées. Et d'autres sont restés dans la région. Le point complet de la fin de journée.

La mobilisation des gilets jaunes se poursuit ce samedi 1er décembre 2018
La mobilisation des gilets jaunes se poursuit ce samedi 1er décembre 2018 © Maxppp - Richard Brunnel

Les gilets jaunes restent mobilisés dans l'Eure et en Seine-Maritime deux semaines après le début du mouvement partout en France. Ils continuent de dénoncer la hausse du prix du carburant mais plus globalement la baisse du pouvoir d'achat et la difficulté pour un grand nombre de boucler les fins de mois. 

La mobilisation se poursuit ce samedi dans la région. Des gilets jaunes ont aussi décidé de rejoindre Paris pour participer à une nouvelle manifestation sur les Champs-Elysées. Une mobilisation qui inquiète les responsables de la Banque alimentaire. Ils ont peur que le mouvement des gilets jaunes perturbe leur collecte annuelle. 

Dans l'Eure et en Seine-Maritime, plusieurs blocages gênent la circulation ce matin.

En Seine-Maritime

La participation est en baisse en cette fin de journée. La préfecture annonce qu'il y a 25 à 30% de gilets jaunes en moins par rapport à la semaine dernière. Les gilets jaunes ont décidé de se focaliser en priorité aux abords des centres commerciaux, plutôt que sur les ronds-points.  Avec, toujours selon la préfecture, "des comportements de plus en plus provocateur et agressif envers les forces de l'ordre." 30 interpellations ont eu lieu aujourd'hui. Le point à 19h00. 

  • Il y avait du monde du monde à Barentin toute la journée.  D'abord ce matin, sur le rond-point du Carrefour de Barentin qui était bloqué. Les pompiers étaient sur place pour éteindre plusieurs feux de palettes proches du centre commercial. Celui-ci a dû fermer ses portes quelques minutes, laissant à l'intérieur quelques acheteurs enfermés. Puis ensuite c'est au niveau du rond point de Mc Donald que plus d'une centaine de gilets jaunes a installé un barrage filtrant. Ils ont été délogés par gaz lacrymogène. 
  • Autre zone sensible, à Tourville-la-Rivière où l'accès à l'axe principal de la zone commerciale est toujours particulièrement difficile, côté A13 dans le sens Paris-Rouen. 400 manifestants ont refusé tout dialogue avec les autorités toute la journée.  Un escadron de gendarmerie supplémentaire était présent aujourd'hui et a dû utiliser plusieurs bombes lacrymogènes. 
  • Au Havre, près de 700 personnes ont marché cet après-midi dans les rues avant de rejoindre l'hôtel de ville aux alentours de 16h45. Des gros débordements ont eu lieu avec plusieurs projectiles lancés sur l'hôtel de police, l'hôtel de ville et la préfecture. Un feu de palette a également été lancé.
  • À Rouen, la manifestation de la CGT a provoqué beaucoup de bouchons dans la ville. Le syndicat rouge s'associait pour la première fois à la cause des gilets jaunes. Un millier de manifestants a défilé de 14h30 à 16h30. 
  • Dans la métropole rouennaise, les ronds-points des Vaches, du Zénith et de la Motte ont à nouveau été occupés. Sur le rond-point des Vaches justement un feu s'est déclaré.
  • Un barrage filtrant a également été constaté à Gournay-en-Braie. 
  • Les autoroutes, les ponts et les grands-axes ont été assez fluide tout au long de la journée. 

Dans l'Eure

Le point sur les perturbations à 17h30. 

  • Evreux : rond-point Cocherel. 
  • Bourg Achard : la circulation est ralentie à cause d'un barrage filtrant au croisement de la D313 et la D313E indique la préfecture. 
  • Pont-Audemer : sur la RD 675, un grand rassemblement de gilets jaunes est toujours en cours. 
  • Entre Verneuil et Tillières-sur-Avre : opération escargot sur la RN 12. 
  • Fleury-sur-Andelle : les gilets jaunes se sont positionnés sur le rond-point Val Aux Biches, et incitent les automobilistes à ralentir.
  • Caër : un groupe est toujours présent sur le rond-point du Leclerc sur la route d'Evreux.
  • Bernay : sur le rond point de la Malouve.
  • Brionne : sur le rond-point de la lune. 
  • Sainte-Colombe-près-Vernon : sur le rond-point des Quatre Routes.
  • La Madeleine-de-Nonancourt : sur le rond-point des Anglais. 
  • Fouqueville : les gilets jaunes occupent le croisement de la RD 840 et 81. 
  • Gaillon : les manifestants ont organisé cet après-midi une marche civique dans le calme. 
  • La Heuniere : croisement D57-D181.
  • Gisors : croisement D15B-D14B.
  • Louviers : rond-point du Becquet. 
  • Menneval.
  • Saint-André-De-L'Eure.
  • Les Andelys : rond-point des trois rois. 
  • Igoville : sur le rond-point du Super U.
  • Carsix : (D613-D438).
  • Heudebouville : des rassemblements sont également en cours sur l'aire de covoiturage. 
  • Beuzeville (D675).
  • Conches-En-Ouche (D830-D840).
  • Damville.
  • Bourneville : sur la D89.

La mobilisation des jaunes en images

  - Radio France
© Radio France - Eric Turpin