Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : plusieurs matches de Ligue 1 reportés ce week-end

jeudi 6 décembre 2018 à 15:56 - Mis à jour le jeudi 6 décembre 2018 à 19:57 Par Germain Arrigoni, France Bleu

La 17e journée de Ligue 1 est perturbée par le mouvement des "gilets jaunes" ce week-end. Après PSG-Montpellier et Toulouse-Lyon, c'est Monaco-Nice, Angers-Bordeaux, Nîmes-Nantes et Saint-Etienne-Marseille qui ont été reportés.

Le Parc des Princes n'accueillera pas le match Paris-Toulouse ce samedi 8 décembre
Le Parc des Princes n'accueillera pas le match Paris-Toulouse ce samedi 8 décembre © Maxppp -

C'est une des conséquences du mouvement des "gilets jaunes" : la 17e journée de Ligue 1 est tronquée. 

Demande des préfectures

Six matches prévus ce week-end ont été reportés "à la demande des préfectures" : le derby Monaco-Nice qui devait se jouer vendredi soir, PSG-Montpellier, Toulouse-Lyon, Nîmes-Nantes, Angers-Bordeaux qui devaient se tenir samedi et l'affiche Saint-Etienne-Marseille qui devait avoir lieu dimanche soir.

La préfecture de police à Paris avait expliqué mardi que Paris SG-Montpellier avait été reporté "afin de pouvoir mobiliser l'ensemble des forces à sa disposition sur les services d'ordre en lien direct avec les éventuelles manifestations revendicatives qui se dérouleront sur Paris le samedi 8 décembre."

Pour l'heure, seules cinq affiches restent maintenues : deux samedi à 20h, Guingamp-Amiens et Rennes-Dijon, et deux dimanche, Strasbourg-Caen à 15h et Lille-Reims à 17h.

La 17e journée reportée entièrement ?

L'influent président de l'Olympique lyonnais Jean-Michel Aulas, membre du "gouvernement" de la FFF, s'était prononcé mardi dès les premières annulations en faveur d'un report complet de la journée de Championnat, au nom de "l'équité sportive"

Et de préciser : "Peut-être toute la journée sera-t-elle annulée car il faut se poser la question de l'équité, des dates de rattrapage quand on joue les Coupes d'Europe et le calendrier est chargé".

La commission des compétitions de la LFP fixera ultérieurement les dates des rencontres reportées mais la tâche promet d'être ardue dans un calendrier déjà effectivement bien chargé auquel s'ajoutera en janvier, pour les clubs de L1, la Coupe de France. Les 32e de finale, stade auquel les clubs de L1 entrent en lice, sont programmés les 5 et 6 janvier 2019.

Le foot amateur (presque) épargné

Le 8e tour de la Coupe de France se déroule samedi et dimanche avec une quarantaine de rencontres sur l'ensemble du territoire. Pour l'instant, aucune rencontre n'a été reportée par la FFF.

La Ligue de football Paris-Ile-de-France a pour sa part annoncé jeudi que "face aux risques de nouveaux débordements", elle "a pris la décision de reporter l'ensemble des compétitions amateurs sur le territoire de la ville de Paris prévu le samedi 8 décembre 2018"

Et de préciser : "Les rencontres prévues sur les installations des départements d'Ile-de-France (77, 78, 91, 92, 93, 94, 95) sont maintenues".

Seul événement notable du mouvement des "gilets jaunes" concernant le monde du football : le bus du FC Nantes a été immobilisé par des gilets jaunes, dans la nuit de vendredi à samedi, alors que les joueurs et le staff des Canaris se dirigeaient vers l'aéroport d'Andrézieux-Bouthéon (Loire) après un match perdu à Saint-Étienne (3-0). 

Dans les stades français, des marques de soutien aux "gilets jaunes" ont parfois été aperçues.