Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Acte VII des gilets jaunes : tensions avec les forces de l'ordre et dégradations à Amiens

samedi 29 décembre 2018 à 10:34 Par La rédaction de France Bleu Picardie, France Bleu Picardie et France Bleu

C'était "l'acte 7" des Gilets jaunes. Ce septième samedi de mobilisation dans la Somme a débuté par l’interpellation d'une douzaine de gilets jaunes du côté de Glisy. La journée s'est poursuivie par des tensions avec les forces de l'ordre et des dégradations au nord d'Amiens.

Samedi après-midi tendu pour l'acte VII des gilets jaunes à Amiens
Samedi après-midi tendu pour l'acte VII des gilets jaunes à Amiens © Radio France - François Breton

Somme, France

Malgré l'interdiction de manifester ce samedi après-midi à Amiens, près de 350 gilets jaunes se sont retrouvés vers 14h boulevard de Beauvillé. Ils ont été repoussés par les CRS qui ont utilisé canons à eau et gaz lacrymogène

Tensions à Amiens Nord

Vers 16h, 300 à 400 personnes se trouvaient au nord d'Amiens, certains lançant des feux d'artifice vers les forces de l'ordre. Les CRS ripostant à coup de grenades lacrymogènes. Vers 18h, les gilets jaunes encore mobilisés étaient près de 200 dans le secteur de la citadelle.  La tension est ensuite retombée. Les manifestants se sont dispersés dans les rues du quartier.

Des interpellations à Amiens

Six personnes ont été interpellées ce samedi après-midi à Amiens pour des dégradations ou des jets de projectiles sur les forces de l'ordre, indique la préfecture de la Somme. Il y a eu des poubelles brûlées, deux containers à verre renversés rue Onfray, deux bus Ametis fortement dégradés (vitres brisées) avenue du général de Gaulle, du mobilier urbain dégradé.  Au total, 18 personnes ont été arrêtées. Quatre vont être déférées ce dimanche matin au parquet d'Amiens pour être placés sous contrôle judiciaire. Quatre autres personnes ont été libérées ce samedi soir à l'issue de leur garde à vue.

Le trafic des bus perturbé

Le trafic des bus Ametis a été perturbé à Amiens en raison de la manifestation qui s'est déplacée à Amiens Nord. Ce samedi soir, le réseau ne dessert plus le secteur nord est d'Amiens.

Des interpellations à Glisy

Ce septième samedi de mobilisation a débuté dans la Somme par l'interpellation de douze personnes.  Des gilets jaunes arrêtés en marge d'une action de filtrage à Glisy : certains d'entre eux sont "en possession de barres de fer susceptibles d'être utilisées comme arme" précise le parquet d'Amiens. La dizaine de personnes interpellée ont été placées en garde à vue au commissariat d'Amiens.

Une centaine de manifestants ont organisé ce samedi matin, dès 9h, des opérations de filtrage aux ronds-points d'accès à la zone commerciale au Nord-Est d'Amiens. Action qui s'est déroulé dans le calme.

Des précautions pour "l'acte 7"

Les manifestants jugés en comparution immédiate cette semaine ont été relaxés mais, outre l'interdiction préfectorale de manifester, des précautions ont été prises ce samedi pour éviter de nouveaux débordements. Parmi les mesures annoncées : la mairie a demandé de rentrer les containers dans certaines rues. Le préfet de la Somme a interdit les manifestations jusqu'à mercredi. La semaine dernière dans la ville préfecture de la Somme, la manifestation des Gilets jaunes a dégénéré en fin de journée. Il y a eu des jets de projectiles sur les crs, des poubelles et containers à verre renversés... La journée s'était soldée par 26 interpellations

  - Radio France
© Radio France - Eric Turpin