Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

DIRECT : Suivez la mobilisation des gilets jaunes du samedi 24 novembre en Indre-et-Loire

samedi 24 novembre 2018 à 8:11 - Mis à jour le samedi 24 novembre 2018 à 20:26 Par Pierre-Antoine Lefort, Boris Compain et Simon Soubieux, France Bleu Touraine

Quelques centaines de gilets jaunes sont mobilisés, ce 24 novembre, en Indre-et-Loire. Des opérations péages gratuits ont eu lieu sur l'A10. Dans l'après midi, les gilets jaunes ont manifesté sur la place Jean Jaurès de Tours. Ils ont été violemment dispersés par les forces de l'ordre.

Les gilets jaunes ont été dispersés par les forces de l'ordre place Jean Jaurès.
Les gilets jaunes ont été dispersés par les forces de l'ordre place Jean Jaurès. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Indre-et-Loire, France

Les gilets jaunes de nouveau dans la rue ce samedi, une semaine après le début du mouvement. Suivez la mobilisation sur France Bleu Touraine.

Les gilets jaunes ont manifesté ce samedi après-midi place Jean Jaurès.  - Radio France
Les gilets jaunes ont manifesté ce samedi après-midi place Jean Jaurès. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

 A 21 heures

Après plusieurs heures de vives tensions en centre-ville de Tours et des affrontements entre gilets jaunes, où se sont mêlés des groupes de jeunes, et forces de l'ordre, la situation se calme selon la Police nationale. 

Les autorités évoquent un total de quatre interpellations sur la soirée, des personnes accusées d'avoir lancé des projectiles sur les policiers. La circulation est rétablie dans le centre-ville et au pont Saint Sauveur. 

Le point en ce début de soirée

Après avoir occupé plusieurs péages d'autoroute en Touraine, les gilets jaunes ont manifesté cet après-midi sur la place Jean Jaures, à Tours. 

Plusieurs centaines de gilets jaunes manifestent cet après-midi sur la place Jean Jaures, à Tours.  - Radio France
Plusieurs centaines de gilets jaunes manifestent cet après-midi sur la place Jean Jaures, à Tours. © Radio France - Denis Guey

Une manifestation qui a été dispersée au milieu de l'après-midi par les forces de l'ordre, à l'aide de bombes lacrymogènes. 

Une manœuvre des forces de l'ordre alors que le centre-ville était alors rempli de Tourangeaux. 

La place Jean Jaurès saturée de gaz lacrymogène, vers 19h30 ce samedi - Radio France
La place Jean Jaurès saturée de gaz lacrymogène, vers 19h30 ce samedi © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Les gilets jaunes sur l'autoroute

Ce samedi matin, c'est sur les autoroutes que les gilets jaunes ont entamé leur mouvement. 

La préfecture d'Indre-et-Loire l'avait annoncé ce matin : elle ne comptait pas laisser les perturbations sur les autoroutes s'installer dans la durée. Deux heures et demi après le début des opérations "péages gratuits" à Monnaie, Sorigny, Sainte-Maure-de-Touraine et Autrèche, sur l'A10, et à Bourgueil sur l'A85, les gendarmes ont donc commencé à repousser les gilets jaunes.

A chacun de ces endroits, entre 50 et 100 maintenaient les barrières de péages ouvertes. Pour les repousser, les gendarmes avancent en ligne à travers l'autoroute. A Monnaie, il n'y a eu aucun débordement. A Sorigny, en revanche, deux gilets jaunes qui refusaient de partir ont été mis en garde à vue pour rebellion. Après être intervenus à Sorigny et Monnaie, les forces de l'ordre devraient ensuite intervenir à Sainte Maure de Touraine et Autrèche, sur l'A10 et à Bourgeuil, sur l'A85. En revanche, il est tout à fait possible que les gilets jaunes tentent de revenir sur ces péages dans l'après-midi.

Hormis l'autoroute A10, le principal rassemblement en Touraine est à Loches. 100 à 150 gilets jaunes se sont rendus au marché, à 10H et demi, pour acheter de quoi faire un barbecue ce midi sur le rond-point de l'Europe.  En revanche, cette après-midi, ils prévoient des actions contre "des endroits qui rapportent de l'argent à l'état". Ils pourraient par exemple aller se mettre devant des radars pour les neutraliser.

A part ça, il y a aussi une cinquantaine de gilets jaunes place Jean Jaurès, à Tours. Ils discutent avec les passants. Une cinquantaine de gilets jaunes à Château-Renault. Enfin, il y a également une quinzaine de gilets jaunes rassemblés à La Roche-Clermault près de Chinon.

11H au péage de Monnaie, sur l'A10 - Radio France
11H au péage de Monnaie, sur l'A10 © Radio France - Simon Soubieux

Le point à 11H

Il y a actuellement six rassemblements de gilets jaunes en Indre-et-Loire : Ils rassemblent entre 400 et 500 personnes, selon les chiffres donnés par la gendarmerie et nos observations (les gilets jaunes, eux, ne donnent pas de décompte)

  • L'opération péages gratuits dure maintenant depuis 2 heures. Les manifestants laissent passer gratuitement les véhicules. Cette action est menée par 100 gilets jaunes à Sorigny, 100 à Monnaie, 80 à Sainte-Maure-de-Touraine. Enfin, 50 gilets jaunes maintiennent ouvertes les barrières du péage d'Autrèche. Une action similaire vient de commencer sur l'A85, à Bourgueil. Certains automobilistes ou camionneurs klaxonnent pour saluer les gilets jaunes en passant gratuitement. Quelques PV à 135 euros ont été dressés à des manifestants qui avaient garé leur véhicule sur l'autoroute. En revanche, ceux qui sont stationnés sur les parkings proches du péage ne sont pas verbalisés. Les gilets jaunes veulent poursuivre cette opération toute la journée, mais la préfecture est d'un autre avis. 
  • A Loches, 150 gilets jaunes se sont rendus au marché, à 10H30, pour acheter de quoi faire un barbecue ce midi sur le rond-point de l'Europe. Ils ne devraient pas organiser de filtrages. En revanche, cette après-midi, ils prévoient des actions contre "des endroits qui rapportent de l'argent à l'état". Ils pourraient par exemple aller se mettre devant des radars pour les neutraliser.
  • Enfin, il y a également une quinzaine de gilets jaunes rassemblés à La Roche-Clermault près de Chinon.
Rassemblement de gilets jaunes à Sainte-Maure-de-Touraine - Radio France
Rassemblement de gilets jaunes à Sainte-Maure-de-Touraine © Radio France - Denis Guey

Le point à 10H

A 10H, selon les infos qui nous remontent du terrain, les comptages de la préfecture et ce qu'on peut voir et lire sur les pages facebook des gilets jaunes, il semble que seules 150 à 300 gilets jaunes soient mobilisés, à plusieurs endroits en Indre-et-Loire : 

  • Les péages de l'A10, à Monnaie, Sorigny et Sainte-Maure-de-Touraine sont les principaux points de rassemblements, depuis 9H ce matin. Quelques dizaines de gilets jaunes sont répartis à chacun des péages pour maintenir les barrières ouvertes. Il n'y a plus de blocage ni de barrage filtrant. Il s'agit aujourd'hui de permettre à ceux qui veulent aller manifester à Paris d'y aller gratuitement. Autre objectif annoncé par les coordonnateurs de l'action des gilets jaunes : ne plus gêner les particuliers. A l'heure actuelle, ces opérations n'entraînent pas de ralentissement sur l'autoroute. 
  • Quelques dizaines de gilets jaunes sont partis de Rochepinard, vers 8H, pour aller déambuler dans Tours, ce qui pourrait créer quelques ralentissements.
  • A Loches, une trentaine de gilets jaunes est rassemblée sur le rond-point de l'Europe, près de Renault. Ils vont aller sur le marché, à 10H30, pour acheter de quoi faire un barbecue ce midi. Ils ne devraient pas organiser de filtrages. En revanche, cette après-midi, ils prévoient des actions contre "des endroits qui rapportent de l'argent à l'état". Ils pourraient par exemple aller se mettre devant des radars pour les neutraliser.
  • Un rassemblement de quelques gilets jaunes a aussi été signalé au rond-point de Port-Boulet, à Bourgueil

Le point à 9H30

La mobilisation, à l'aube, semble en net recul : selon la Préfecture d'Indre-et-Loire, il n'y a que quelques dizaines de gilets jaunes mobilisés ce matin. Les coordonnateurs du mouvement, eux, affirment qu'il y avait environ 250 personnes rassemblées à Rochepinard, ce matin, à 8H et quelques dizaines à Autrèche, et sur le parking d'Auchan à Tours-Nord. Elles ont décidé de se séparer en trois groupes : 

  • Un premier groupe va au péage de Monnaie, sur l'A10
  • Un deuxième groupe est en route pour le péage de Sorigny, sur l'A10
  • Un troisième groupe va descendre à Tours-Centre

L'objectif est de mener une opération péages gratuits de façon à permettre à ceux qui veulent monter à Paris pour manifester de ne pas avoir à payer

Quelques dizaines de gilets jaunes mènent une opération péage gratuit sur l'A10, à Monnaie, depuis 9H - Radio France
Quelques dizaines de gilets jaunes mènent une opération péage gratuit sur l'A10, à Monnaie, depuis 9H © Radio France - Simon Soubieux

Avant de partir de Rochepinard, un des coordonnateurs du mouvement a aussi précisé que l'objectif n'était plus de gêner les particuliers. Pour autant, le groupe qui va descendre à Tours-Centre va déambuler en ville, ce qui devrait créer des ralentissements, voire des bouchons.

Le point à 8 heures

Les manifestants se rassemblent pour l'instant sur le parking du Ikea à Rochepinart. D'autres points de rassemblements sont prévus à Sainte-Maure-de-Touraine, Amboise, en zone nord de Tours ou encore à Loches ce samedi matin .

Des actions dès vendredi soir en Touraine

Les gilets jaunes ont organisé dès ce vendredi soir des actions sur le département. Au rond-point de l'avion, au nord de Tours, environ soixante personnes ont organisé un barrage filtrant, de 19 heures à 5 heures du matin, en ralentissant notamment la circulation des poids-lourds

Autre action dans la nuit de vendredi à samedi à Noyant-de-Touraine. 50 gilets jaunes ont bloqué la base de livraison d'Intermarché, avant d'être délogés vers 4 heures du matin par la gendarmerie.