Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : "travailler sur la justice fiscale est indispensable" selon le président de la région Bretagne

lundi 3 décembre 2018 à 11:20 Par Justine Sauvage, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Loïg Chesnais-Girard était l'invité de France Bleu Armorique ce lundi matin. Le président de la région Bretagne prône la discussion pour répondre au mouvement des gilets jaunes, et pointe l'urgence de la justice fiscale.

Loïg Chesnais-Girard, le président de la Région Bretagne, évoque le mouvement des gilets jaune sur France Bleu Armorique.
Loïg Chesnais-Girard, le président de la Région Bretagne, évoque le mouvement des gilets jaune sur France Bleu Armorique. © Radio France - Justine Sauvage

Rennes, France

Le président de la région Bretagne était l'invité de France Bleu Armorique ce lundi matin. Loïg Chesnais-Girard a d'abord condamné fermement les violences du week-end à Paris : "on peut manifester, s'exprimer, mais la limite c'est le respect des biens et des personnes, c'est le respect des forces de l'ordre, le respect des symboles de la République".

Le président de région qui comprend aussi la colère des gilets jaunes, "des hommes et des femmes qui évitent de boire la tasse chaque semaine", a t-il expliqué sur l'antenne.

Il faut dialoguer selon le président de la région Bretagne

Pour y remédier, Loïg Chesnais-Girard prône le dialogue : "il faut trouver des solutions ensemble, et la première priorité, c'est travailler sur la justice fiscale, c'est indispensable". Et les collectivités territoriales ont leur part de responsabilité.

"Il y a beaucoup de travail, nous allons organiser _une conférence sociale dans les semaines qui viennent en Bretagne_, avec le Medef, les syndicats et des représentants des gilets jaunes".

Pour le président de région, la collectivité en charge de la mobilité peut notamment travailler pour ceux qui sont loin des transports en commun : "on peut envisager des aides aux changements de véhicule ou à la mobilité".

Je comprends la colère mais la solution pour imaginer la société de demain doit se trouver ensemble." - Loïg Chesnais-Girard