Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Gilets jaunes : un an après ils organisent des maraudes à Nice, Antibes et Cagnes-sur-Mer auprès des SDF

-
Par , France Bleu Azur

Un an après le mouvement des gilets jaunes, l'acte 53 se prépare pour ce week-end avec des manifestations à Nice, Cagnes, Antibes, Cannes et Grasse. En attendant, depuis plusieurs mois, le mouvement a pris une nouvelle forme sur la Côte d'Azur avec des maraudes chaque semaine auprès des sans-abris.

La maraude des gilets jaunes les mardis soirs à Antibes
La maraude des gilets jaunes les mardis soirs à Antibes © Radio France - Marion Chantreau

Antibes, France

Des gilets jaunes des Alpes-Maritimes organisent des maraudes, chaque semaine, pour les personnes sans abris à Antibes, Nice et Cagnes-sur-mer. Ils sont une trentaine à y participer chaque semaine dans les trois communes, ils distribuent des couvertures, des vêtements chauds, des denrées alimentaires, des boissons. Les maraudes ont lieu à Nice les jeudis à 19h dans les quartiers Garibaldi et du port, les mercredis à 19h30 depuis l'hippodrome de Cagnes et les mardis au départ de la gare d'Antibes à 19h30.

Reportage à Antibes

Plus qu'une distribution c'est un moment de partage 

Ils ont tombé le gilet fluo mais n'ont pas abandonné leurs idéaux de solidarité, ils sont une dizaine à arpenter ce soir-là les rues d'Antibes depuis la gare aux rues du centre-ville, où ils ont distribué des paniers repas. L'idée des maraudes est née sur les ronds points "quand on était au rond-point Provence, on recevait beaucoup de dons des automobilistes qui nous klaxonnaient, nous soutenaient, nous en avions trop donc on en donnait aux Restos du cœur".  

Mimi est de toutes les maraudes, elle se souvient que l'idée a vraiment pris à Noël dernier, "le 24 décembre, je me suis dis, je ne peux pas m’empiffrer, j'ai posté un message sur Facebook, pour essayer d'ameuter du monde on était treize, on a cuisiné et les gens étaient très contents de nous voir arriver". 

Chaque mardi, ils vont à la rencontre d'une trentaine de sans abris qui témoignent "On finit par se connaître, discuter, ils nous donnent de la chaleur, de l'attention, ce n'est pas seulement la soupe, c'est l'acte de présence". 

Les gilets jaunes lancent un appel aux dons et à ceux qui souhaitent participer aux maraudes :"les gens peuvent venir le mardi a partir de 19h00 à la gare, donner ne serait-ce qu'une boisson, des biscuits ou des bonnets, des couvertures." Un appel est aussi lancé aux commerçants, deux boulangeries donnent déjà leurs invendus mais ce n'est pas assez avec le froid, les maraudes au cœur jaune ne sont pas prêtes de s'arrêter. 

Une maraude à Antibes auprès des sans-abris - Radio France
Une maraude à Antibes auprès des sans-abris © Radio France - Marion Chantreau
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu