Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gilets jaunes : un deuxième réveillon avec une deuxième famille

dimanche 23 décembre 2018 à 20:42 Par Diane Sprimont, France Bleu Drôme Ardèche

Des gilets jaunes ont décoré le rond-point de Pizançon pour Noël et ont organisé un barbecue pour l'occasion. Le maire de la commune leur a prêté deux sapins.

Des gilets jaunes ont organisé un barbecue pour Noël au rond-point de Pizançon.
Des gilets jaunes ont organisé un barbecue pour Noël au rond-point de Pizançon. © Radio France - Diane Sprimont

Pizançon, Chatuzange-le-Goubet, France

"Les gilets jaunes c'est une seconde famille", pour Julie comme pour beaucoup d'autres manifestants, elle fêtera Noël deux fois cette année. D'abord au rond-point de Pizançon ce dimanche et le soir du réveillon en famille. 

Le maire de Chatuzange-le-Goubet, Christian Gauthier, leur a prêté deux sapins, "nous avons convenu qu'ils les rendent début janvier pour qu'ils soient réutilisé ensuite. Ces deux sapins font partie de ceux qui décorent la ville." 

Le maire de Chatuzange-le-Goubet a prêté deux sapins de Noël aux gilets jaunes de Pizançon qui ont installé à côté une crèche construite avec des palettes.   - Radio France
Le maire de Chatuzange-le-Goubet a prêté deux sapins de Noël aux gilets jaunes de Pizançon qui ont installé à côté une crèche construite avec des palettes. © Radio France - Diane Sprimont

Julie, une manifestante, est venu avec son cheval et son poney, "pour que les enfants puissent faire des tours avec". Rachid, crêpier à Romans, est venu avec sa roulotte, "c'est important pour moi de venir leur faire des vraies crêpes, c'est une façon de les soutenir. En tant que commerçant, je me sens concerné par leurs revendications." 

Rachid, crêpier à Romans, est venu spécialement leur faire des crêpes pour l'occasion.  - Radio France
Rachid, crêpier à Romans, est venu spécialement leur faire des crêpes pour l'occasion. © Radio France - Diane Sprimont

Certains gilets jaunes, comme Monika, seront de nouveau là pour fêter Noël ce lundi soir, "_personnellement je fêterai Noël qu'avec les gilets jaunes, j'aurai le temps de faire ça avec mes proches plus tard. Là, il faut se battre pour notre avenir_."