Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : un samedi assez calme en Moselle, des affrontements dans la Meuse

samedi 12 janvier 2019 à 18:16 - Mis à jour le samedi 12 janvier 2019 à 23:04 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord

Des affrontements ont éclaté ce samedi à Bar-le-Duc, dans la manifestation régionale des gilets jaunes lorrains. En revanche, en Moselle les actions se sont déroulées dans le calme, mis à part 10 gardes à vue à Forbach.

Opération "barrières levées" au péage de Saint-Avold sur l'A4.
Opération "barrières levées" au péage de Saint-Avold sur l'A4. © Radio France - François Pelleray

Lorraine, France

Quelques 1.200 manifestants ont tenté d’investir le centre de Bar-le-Duc ce samedi lors du 9e samedi d’action des gilets jaunes. La capitale de la Meuse était le lieu de la manifestation régionale pour les Lorrains. Les forces de l’ordre ont essuyé des jets de bombes artisanales. Un policier souffre d’un traumatisme crânien, et a une dent cassée. Deux manifestants sont blessés. Des feux ont été allumés sur des barricades. Huit personnes ont été interpellées. Des Mosellans ont participé à cette manifestation régionale

10 gardes à vue à Forbach

En Moselle, 11 gilets jaunes ont été interpellés à la Brême d'or, à la frontière entre Spicheren et la frontière avec la Sarre. Ils s'apprêtaient à monter sur l'A320 raconte le Républicain lorrain. Sur les 11, dix ont été placés en garde à vue à la gendarmerie de Forbach.

A Metz, une centaine de gilets jaunes ont défilé l'après-midi dans le centre-ville, de la préfecture à la gare, en passant par le centre Saint-Jacques, le centre Muse et en revenant place de la République. Il n'y a pas eu d'interpellation, cela s'est déroulé correctement selon la police.

De nombreux automobilistes et chauffeurs routiers ont économisé 4,50 euros

Une grosse centaine de manifestants ont occupé une bonne partie de la journée le péage de Saint-Avold sur l'A4. Ils ont mené une action "barrières levées". Les camions étaient à l'arrêt dans le sens Strasbourg-Metz, ce qui a occasionné de gros bouchons.

Quand Emmanuel Macron parle du "sens de l'effort", voilà ce que leur répondent les gilets jaunes.