Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets Jaunes : une marche pleine de surprises à Mont-de-Marsan

samedi 1 décembre 2018 à 18:51 Par François-Pierre Noël, France Bleu Gascogne

Ils étaient une centaine de "gilets jaunes" à manifester à Mont-de-Marsan ce samedi matin. Ils ont marché dans le centre-ville et ils ont rencontré les manifestants de la CGT présents sur la Place Saint-Roch au même moment. Les "gilets jaunes" ont pénétré dans la mairie de Mont-de-Marsan.

Ils étaient une centaine de "gilets jaunes" à manifester dans le centre-ville de Mont-de-Marsan
Ils étaient une centaine de "gilets jaunes" à manifester dans le centre-ville de Mont-de-Marsan © Radio France - François-Pierre Noel

Mont-de-Marsan, France

Les "gilets jaunes" ont défilé dans les rues de Mont-de-Marsan ce samedi matin. Ils sont partis du rond-point de Coumassote à Saint-Pierre-du-Mont pour faire le tour du centre-ville montois. Ils étaient une petite centaine à défiler, d'abord jusqu'aux arènes où des "gilets jaunes" d'Hagetmau et de Chalosse ont rejoint le mouvement à Mont-de-Marsan. 

Les "gilets jaunes" rencontrent les manifestants de la CGT 

Personne ne l'avait prévu, mais les "gilets jaunes se sont retrouvés nez à nez avec les manifestants de la CGT, rassemblés sur la place Saint Roch. Ils étaient une trentaine avec quelques personnes qui avaient mis le gilet jaune pour l'occasion. C'est le cas de Jacques : " la quasi-totalité des revendications sont les mêmes. Il y a un pas à faire de chaque côté pour harmoniser les deux mouvements". Cependant, la majorité des "gilets jaunes" montois, comme tous ceux en France, ne veulent pas être affiliés à un syndicat, encore moins à un parti politique. 

Le Parti communiste des Landes distribue une pétition aux "gilets jaunes"

Au milieu des manifestants de la CGT se trouve Michelle. Elle est déléguée départementale au Parti communiste. Elle distribue des pétitions contre la hausse du carburant, principale revendication des "gilets jaunes". Pourtant elle n'a pas un bon accueil : " On a les mêmes revendications qu'eux, je ne les soutiens pas mais je les comprends. _Moi ça fait 40 ans que je me bats pour ça, la hausse des salaires, la baisse des charges. Quand il y a des mouvements sociaux, elles sont où toutes ces personnes ?_" et forcément, elle se fait un peu chahuter par quelques "gilets jaunes" qui ont reçu la feuille : "Je vous laisse votre tract, il n'y a pas de récupération politique chez les gilets jaunes" et Michelle nous regarde d'un air consterné : " le problème avec eux, c'est qu'on ne peut pas discuter".

Jean-Michel, le chef de file des "gilets jaunes" à Mont-de-Marsan, a décidé de ne pas s'associer avec les manifestants de la CGT. Il faut rester "indépendant" dit-il. 

Une vingtaine de "gilets jaunes" sont aussi rentrés dans la mairie de Mont-de-Marsan. Ils voulaient rencontrer le maire qui n'était pas présent ce samedi.