Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : des chercheurs dans les lycées pour casser les clichés sur les métiers scientifiques

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Par le biais d'un partenariat, des scientifiques de l'Inria, institut de recherche de Talence spécialisé dans le numérique, vont intervenir dans les lycées de l'académie de Bordeaux. Pour lever le voile sur le métier méconnu de chercheur et peut-être susciter des vocations.

Intervention d'une chercheuse de l'Inria au lycée Magendie de Bordeaux.
Intervention d'une chercheuse de l'Inria au lycée Magendie de Bordeaux. © Radio France - Camille Huppenoire

"Un scientifique, une classe : chiche !" L'intitulé de la convention signée vendredi 2 octobre au lycée François Magendie à Bordeaux donne le ton. Avec ce partenariat signé entre la rectrice de l'académie de Bordeaux et le directeur du centre de recherche Inria - Sud-Ouest, les élèves de seconde de 46 lycées volontaires peuvent rencontrer, dans leurs classes, des chercheurs et chercheuses en sciences du numérique. "Pour leur expliquer à la fois nos parcours individuels et les activités qu'on fait une fois qu'on est en poste dans le milieu de la recherche" explique Nicolas Roussel, directeur de l'Inria. 

Cela permet peut-être de mieux comprendre les questionnements du moment - Nicolas Roussel

Il ne s'agit pas seulement de lever le voile sur des métiers mais sur l'ensemble d'un domaine qui, même pour une génération maîtrisant l'ordinateur, peut parfois être obscur. "Comprendre les enjeux qu'il y a derrière, quand on parle d'empreinte écologique du numérique, de 5G. Ce qu'on va raconter dans les lycées donne des éléments généraux de compréhension" explique Nicolas Roussel. La rectrice de Bordeaux et de Nouvelle-Aquitaine Anne Bisagni-Faure approuve : "Cela fait bien sûr partie de la sensibilisation à la science (...) il s'agit de donner confiance, de donner de l'appétence, et de se dire aussi que si on est une fille, on peut s'inscrire dans ces matières scientifiques-là !" Car les clichés, métier réservé aux garçons, à ceux forts en maths, ont la peau dure. 

Emmanuelle Saillard est chercheuse à l'Inria, spécialiste du numérique. Son intervention au lycée Magendie devant une classe de seconde a intrigué certains jeunes. "Elle a parlé d'un Master informatique, ça peut être intéressant pour moi" dit Morgane, qui se voit bien professeur plus tard. "Les sciences, ce n'est pas trop mon domaine. Mais que ce soit une femme qui en parle, ça montre qu'on peut aussi réussir dans ce domaine" ajoute son amie Mayline. De quoi ravir Emmanuelle, qui a voulu leur prouver que son métier était varié et pas aussi cliché que le montrent "certaines séries ou films (...) ils se disent oh la la, c'est un monde de gens bizarres avec des formules partout. Mais s'ils voient des gens 'normaux' enfin, j'espère ! (rires)... leur dire que tout se passe bien, ça peut les aider."

Du 2 au 12 octobre, la Fête de la science a pour thème "Planète Nature"

La signature de cette convention est tombée le jour du coup d'envoi de la 29ème édition de la Fête de la science, qui se déroule du 2 au 12 octobre 2020 sur le thème "Planète nature." Cette année, les lycéens et collégiens ne pouvant être accueillis dans les laboratoires, ce sont les chercheurs qui se déplaceront dans 4 établissements de la région. A Bazas et Lormont pour la Gironde, Nontron pour la Dordogne et Villeneuve-sur-Lot pour le Lot-et-Garonne. Au niveau national, la Fête de la science se déroule surtout sur Internet avec notamment le site de l'Inria. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess