Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gironde : des plages ensoleillées mais pas surveillées sur la côte atlantique

-
Par France Bleu Gironde

Avec le début des vacances de Toussaint et des températures quasi-estivales, il y aura foule ce week-end sur les plages de Gironde. Mais les maires des communes du Littoral lancent un appel à la prudence : en l'absence de baignade surveillée, évitez de vous jeter à l'eau .....

Sur la côte girondine, c'est l'été indien (illustration, archives 2011).
Sur la côte girondine, c'est l'été indien (illustration, archives 2011).

Le thermomètre risque de s'affoler ce week-end en Gironde, et frôler les 30°C pour les températures maximales. L'été indien qui joue les prolongations va pousser bon nombre de Girondins vers le Littoral, et les plages de notre département risquent de connaître une belle affluence, d'autant que débutent aussi ce samedi les vacances de Toussaint.

Et pour profiter de ces beaux et chauds rayons de soleil, ceux qui se rendront à la plage seront  tentés de piquer une petite tête dans l'océan. Mais attention : ce sera à vos risques et périls , puisque la baignade n'est pas surveillée en cette arrière-saison.

"L'Océan, à cette époque de l'année, peut avoir des dangers particuliers. Il y a eu des vents violents ces derniers jours notamment sur le secteur Sud, et il peut effectivement y avoir des risques supplémentaires. Donc, profiter du soleil c'est bien, profiter de la plage c'est encore mieux, mais pour éviter de se mettre en danger, il faut éviter de se mettre à l'eau." — José Veiga, maire du Porge

Pour le maire du Porge, impossible d'ouvrir la surveillance des plages pendant ces vacances de Toussaint.

"Les maitres-nageurs-sauveteurs mis à notre disposition en état ont d'autres activités en période automnale. On ne peut pas les extraire de leur poste pour venir nous  prêter main-forte. Ce n'est pas parce qu'il fait beau exceptionnellement qu'on peut se permettre de bouleverser le planning des uns et des autres pour venir surveiller notre littoral. On ne peut pas recruter des MNS au coup par coup en fonction de la météo." Joés Veiga, maire du Porge

Et Jésus Veiga en appelle à la responsabilité de chacun, particulièrement si des vacanciers veulent se baigner dans une zone non surveillée.

"Si les gens peuvent profiter de nos belles plages en cette fin octobre, tant mieux. Mais il faut que tout le monde prenne conscience des dangers d'une baignade en zone non surveillée. On ne peut pas mettre un tuteur derrière chaque individu." — José Veiga, maire du Porge

Sur la côte basque, la municipalité de Biarritz a sollicité l'association Biarritz Sauvetage Côtier : huit secouristes seront présents tout le week-end pour assurer la surveillance de la Grande Plage.

"On ne peut pas se permettre de surveiller les plages en dehors des périodes classiques"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu