Société

Souriez, vous êtes filmés : Sainte-Hélène en Gironde est sous vidéoprotection

Par Jules Brelaz, France Bleu Gironde mardi 23 août 2016 à 18:53

"Souriez, vous êtes protégés!" dit le panneau à l'entrée de la commune de Saint-Hélène (Gironde)
"Souriez, vous êtes protégés!" dit le panneau à l'entrée de la commune de Saint-Hélène (Gironde) © Radio France - Jules Brelaz

"Souriez, vous êtes protégés!" C'est un panneau situé à l'entrée de Sainte-Hélène qui annonce la couleur. Pour mettre fin aux actes d'incivilité et aux dégradations en série, la mairie a déployé, depuis le 1er juillet, 17 caméras dans cette commune de 2.700 habitants.

Avec son clocher datant de l'époque romane et sa Confrérie de la Frottée à l'ail, Sainte-Hélène est une commune a priori paisible de la Lande médoquine. A priori seulement.

"Des actes d'incivilités récurrents et des cambriolages ont créé un sentiment de mal-être, voire d'insécurité" explique le maire Alain Camedescasse, "des caillassages dans la salle de sport et la médiathèque ont coûté plusieurs milliers d'euros de réparations à la collectivité".

Pour tenter d'enrayer cette série de dégradations, le conseil municipal a voté à l'unanimité en faveur d'un dispositif de vidéoprotection. Depuis le 1er juillet, 17 caméras "surveillent" l'école et d'autres bâtiments publics. "Souriez, vous êtes protégés!" dit un panneau de signalisation à l'entrée de la commune. Mais certains habitants n'ont pas envie de sourire.

"Non du tout! Je ne suis pas emballé par ce type de surveillance Big Brother" (Anne)

Souriez, vous êtes filmés et protégés à Sainte-Hélène

17 caméras pour 2.700 habitants

"Ça fait beaucoup, remarque Gaëlle, masseuse kinésithérapeute, s'il n'y en a pas plus ça va, ça peut être un gage de sécurité, ça me dérange pas".

Pharmacien de la commune, Gaël est aussi président du Club athlétique de Sainte-Hélène (CASH) dont les installations ont été dégradées. "On a trois-quatre jeunes qui vont faire des bêtises, ils ont 20 ans et trop de testostérone donc les caméras vont certainement permettre qu'il n'y ait plus toutes ces dégradations mais il ne faut pas que les gens se sentent surveillés constamment."

"C'est de la vidéoprotection! il ne s'agit pas de fliquer" (maire de Sainte-Hélène)

Alain Camedescasse, le maire de Sainte-Hélène, dit respecter la vie privée de ses administrés. "Le dispositif de vidéoprotection peut être à tout moment contrôlé par la CNIL". En attendant, les caméras ont un effet dissuasif "avéré"  selon l'élu. Sainte-Hélène semble avoir retrouvé sa tranquillité.

"Depuis le début de l'été, aucun incident à signaler alors que quelques temps auparavant il y a eu le caillassage des grandes baies vitrées de la médiathèque. Zéro dégradation jusqu'à maintenant!"

17 caméras ont été installées à Sainte-Hélène.  - Radio France
17 caméras ont été installées à Sainte-Hélène. © Radio France - Jules Brelaz