Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gironde : les motards en colère défilent à Bordeaux contre la limitation à 80km/h

samedi 14 avril 2018 à 16:18 Par Jules Brelaz, France Bleu Gironde

Plus d'un millier de motards et d'automobilistes ont manifesté samedi à Bordeaux contre la limitation de la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en vigueur au 1er juillet. Une mobilisation nationale à l'appel de la Fédération des motards en colère.

Nouvelle mobilisation des motards en colère samedi contre la limitation des routes à 80km/h
Nouvelle mobilisation des motards en colère samedi contre la limitation des routes à 80km/h © Maxppp -

Bordeaux, France

Concerts de klaxons et opérations escargots sur les autoroutes A63 et A10 du Sud-Ouest ce samedi. Ils étaient 1.600 motards en colère selon les organisateurs, 500 d'après la police, à converger samedi vers le centre de Bordeaux pour protester contre la limitation à 80km/h. 

C'est vraiment du mépris pour les gens qui habitent à la campagne et qui ont du chemin à faire ! On va dépenser des sommes considérables pour changer les panneaux, et d'ici un an, on va encore rechanger, c'est totalement inadmissible 

"Le 80 km/h on ne va pas le suivre, déjà que le 90 on a du mal..."

Partis des aires d'autoroute de l'Estalot sur l'A10 et de Cestas sur l'A63, les cortège de deux roues ont été rejoint dans la métropole bordelaise par 200 chauffeurs de l'intersyndicale des taxis et des conducteurs répondant à l'appel de 40 millions d'automobilistes. 

"C'est une convergence, une unité pour montrer notre mécontentement, on ne lâchera pas le morceau de toute manière", prévient Marianne Grand, coordinatrice de la FFMC de Gironde.

Les motards en colère de Gironde mobilisés samedi 14 avril contre la limitation à 80km/h - Radio France
Les motards en colère de Gironde mobilisés samedi 14 avril contre la limitation à 80km/h © Radio France -

"Non à la surenchère sécuritaire et rentière, Oui à une autre politique de sécurité routière"

La Fédération des motards en colère réclame "une politique de sécurité routière (et non rentière) qui vise à éviter les accidents par des mesures éducatives et une bonne gestion des infrastructures".

On a des radars automatiques, des radars autonomes, des radars mobiles, des radars de chantiers, y compris des nouveaux modèles en test sur la rocade de Bordeaux, et j'en passe et des meilleurs...

"On ferait mieux d'améliorer les infrastructures, les routes défoncées, les ralentisseurs ne sont pas toujours bien placés, sur des bandes glissantes", explique Didier, retraité habitant Le Bouscat, motard depuis les années 70.

Motards, retraités et cheminots, "même combat"

Dans le cortège des motards girondins, des cheveux blancs dépassaient bien souvent des casques. Les séniors à moto qui ont, comme le dit Michel, 65 ans, "deux fois plus de raisons d'être en colère. En tant que retraité, on s'est déjà fait sucrer de l'argent par le gouvernement avec la hausse de la CSG !"

Il veut tout réformer en même temps, mais nous, on n'est pas des moutons qui suivent le berger, et puis c'est le président des riches, y'a pas à tortiller, le problème il est là.

La colère des manifestants dépasse la stricte limitation à 80 km/h. A l'image de Gilbert, blouson en cuir assorti à sa grosse cylindrée, ce cheminot bordelais est à quelques années de la retraite. "Je toucherai 1.200 euros de pension, c'est moi le privilégié ?" Pas rancunier, Gilbert se dit près à embarquer le président de la République à l'arrière de sa moto pour le convaincre de renoncer aux 80 Km/h, "il n'y a pas de problème, mais je pense qu'il ne remontera pas une deuxième fois".

La première mobilisation avait rassemblé 300 motards le 27 janvier à Bordeaux - Radio France
La première mobilisation avait rassemblé 300 motards le 27 janvier à Bordeaux © Radio France -