Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

Les personnels des Ehpad "épuisés, sous-payés, dépités" mobilisés à Bordeaux

mardi 30 janvier 2018 à 19:04 Par Seina Baalouche, France Bleu Gironde

Les personnels des EHPAD ont débrayé dans toute la France à l'appel de sept intersyndicales. A Bordeaux, cet après-midi, une centaine de manifestants se sont rassemblés devant le Conseil départemental de la Gironde pour réclamer des meilleures conditions de travail.

Devant le conseil départemental de la Gironde les personnels des maisons de retraites se disent "en colère" et épuisés"
Devant le conseil départemental de la Gironde les personnels des maisons de retraites se disent "en colère" et épuisés" © Radio France - Seina Baalouche

Bordeaux, France

A Bordeaux, les personnels des Ehpad, dont une grande partie de permanents syndicaux, se sont rassemblés devant le Conseil départemental de la Gironde où une délégation a été reçue pour prendre ensuite la direction de l'Agence Régionale de Santé. Ils ont été reçus dans l'après-midi par le président du Conseil départemental, Jean-Luc Gleyze, et Edith Moncoucut qui est vice-présidente en charge de l'autonomie et de la politique de l'âge. En Gironde, on compte 13 757 places d'EHPAD. Les personnels de ces maisons de retraites pour personnes dépendantes se disent à bout de souffle. Ils réclament des meilleures conditions de travail.

On compte une aide-soignante et demi pour gérer quatorze résidents avec les humeurs de chacun, leurs problèmes de santé, leur état du jour etc, donc c'est plus possible" - Alexandra, aide soignante

"Soignants épuisés, sous payés, dépités", ce sont les mots écrits sur le panneau que brandit Alexandra. Cette aide-soignante travaille depuis trois ans dans l'Ehpad L'arousiney à Gujan-Mestras avec des résidents en unité protégée "donc avec des résidents alzheimers" explique-t-elle. Les manifestants demandent plus de personnels dans les Ehpad. Actuellement la moyenne est de 0,6 personnel pour 1 résident. "Le ratio que l'on demande c'est un personnel pour un résident, au moins" explique Marina Ghilhodes est secrétaire du syndicat CFDT Santé Sociaux en Gironde.

"Soignants épuisés, sous-payés, dépités" inscrit sur le panneau d'Alexandra, aide soignante en Ehpad à Guyen-Mestras - Radio France
"Soignants épuisés, sous-payés, dépités" inscrit sur le panneau d'Alexandra, aide soignante en Ehpad à Guyen-Mestras © Radio France - Seina Baalouche

L'ARS Nouvelle-Aquitaine se dit "consciente des difficultés concrètes des professionnels"

De son côté, l'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine se dit dans un communiqué "pleinement consciente des difficultés concrètes des professionnels". L'agence rappelle que " depuis 2012/2013, 123,2 millions d'euros de financements nouveaux ont été attribués aux EHPAD de Nouvelle-Aquitaine afin de renforcer prioritairement les moyens en personnel soignant".

La ministre de la santé Agnès Buzyn avait annoncé la semaine dernière le déblocage de 50 millions d'euros supplémentaires pour les établissements en difficulté. Les syndicats estiment que ce n'est pas assez pour les 7.200 Ehpad en France.