Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gironde : plus de repas bio dans les selfs des collèges

-
Par , France Bleu Gironde

A l'occasion de la semaine du goût, les cantines de cinq collèges en Gironde reçoivent un label "bio engagé" décerné par le conseil départemental et l'association INTERBIO Nouvelle-Aquitaine. L'objectif du label est d'encourager tous les collèges girondins à avoir au moins un repas bio par semaine.

Au collège Jean Cocteau de Lège-Cap Ferret, les jeunes mangent bio depuis six ans.
Au collège Jean Cocteau de Lège-Cap Ferret, les jeunes mangent bio depuis six ans. © Radio France - Fanny Ohier

Lège-Cap-Ferret, France

Les collèges de Gironde obtiennent ce label "bio engagé" à condition qu'ils proposent au minimum un repas par semaine entièrement composé de produits bios. Depuis le début de l'année, quatre collèges du département de la Gironde ont déjà été labellisés par le conseil départemental, une dizaine d'autres sont accompagnés par l'association INTERBIO Nouvelle Aquitaine pour l'obtenir. Et surtout, pour changer leurs menus. L'objectif affiché par le conseil départemental est de labelliser les 105 collèges de Gironde. A partir du 16 octobre, le département organisera d'ailleurs cinq ateliers avec des cuisiniers de collèges girondins par exemple pour leur apprendre à cuisiner différemment : sans viande mais avec toujours autant de protéines. 

Un label pour valoriser des selfs qui font déjà l'effort du bio 

Comme le self du collège Jean Cocteau à Lège-Cap-Ferret qui s'est vu officiellement décerner le label ce jeudi 10 octobre. Une reconnaissance du travail des cantinières qui propose un menu bio de A à Z une fois par semaine depuis six ans. Plus quelques produits bio en plus, les yaourts par exemple, tout au long de la semaine. La qualité du produit, une évidence pour Isabelle et son équipe : la cuisinière a introduit le bio dans ses recettes, au fur et à mesure. Et puisqu'elle prépare plus de 500 repas par jour, elle a du changer ses habitudes. "C'est une gestion  financière un peu plus compliquée parce que le bio a un coût donc il faut à la fois être attentive aux achats et attentive aussi au gaspillage alimentaire pour être au plus juste de la quantité nécessaire dans l'assiette pour l'enfant !", explique Isabelle, la cuisinière du collège. 

Avec le temps, le réseau de fournisseurs bio s'agrandit et l'adaptation de l'assiette de l'enfant à la quantité dont il a besoin, nous permet d'avoir une qualité 100% bio sans pour autant augmenter le prix du repas ! — Isabelle, cuisinière au collège 

Le bio demande donc un peu plus de gestion, un peu plus de travail aussi puisque les produits sont frais. Il faut éplucher les légumes, les couper par exemple : ils ne sont pas fournis sous vide ou en boîte pré-découpés. Mais Isabelle est motivée, elle s'est déjà fixé comme objectif de convertir la moitié de ses plats en bio. Mais elle est un peu freinée dans sa démarche : pour augmenter la quantité de repas bio, elle doit trouver un ou plusieurs producteurs proches de Lège, capables de lui fournir d'assez grandes quantités de nourriture.

Choix de la station

France Bleu