Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Girondins de Bordeaux : le club et les Ultras lancent des cagnottes pour aider le personnel hospitalier

-
Par , France Bleu Gironde

Pour aider les soignants dans leur lutte quotidienne contre le coronavirus, les Girondins ont lancé une cagnotte destinée au CHU de Bordeaux. Les Ultramarines eux aussi créent un pot commun, pour les hôpitaux hors CHU.

Les cagnottes se multiplient pour soutenir les hôpitaux.
Les cagnottes se multiplient pour soutenir les hôpitaux. © Maxppp - Maxppp

Au tour des Girondins de participer à l'élan de solidarité pour le CHU de Bordeaux. Le club lance ce lundi une opération "Pièces blanches" sous forme d'une cagnotte solidaire. "Un seul but : permettre à nos soignants d’acheter du matériel indispensable afin de remporter la lutte face au Covid-19" déclare le club via un communiqué.

Le club précise avoir échangé avec le directeur du CHU de Bordeaux Yann Bubien, qui leur a fait part "du manque criant de matériel médical." Afin de permettre aux donateurs de bénéficier d'une réduction d'impôts, les Girondins de Bordeaux créent également un fonds de dotation, "Cœur Marine et Blanc", que le club a doté de 15.000 euros à destination du CHU de Bordeaux. 

La cagnotte des Ultramarines pour les hôpitaux girondins

Les Ultramarines, principal groupe de supporters des Girondins de Bordeaux, ont eux aussi lancé une cagnotte ce week-end. Celle-ci est destinée non pas au CHU de Bordeaux mais "au personnel hospitalier de Bordeaux Nord, de Blaye, de Libourne, et de Langon." Pour les Ultramarines, il est important de ne pas oublier ces sites qui "ont un rôle extrêmement important, et il nous paraissait opportun de décentraliser notre soutien, amenant notamment la solidarité hors des frontières de la métropole."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu