Société

Google reconnaît scanner tous vos e-mails

France Bleu mercredi 16 avril 2014 à 11:34

Le siège de Google, à Palo Alto dans la Silicon Valley
Le siège de Google, à Palo Alto dans la Silicon Valley © MaxPPP

Cela a longtemps fait partie des accusations visant Google : le manque de confidentialité des e-mails pour les utilisateurs du service GMail. Désormais le géant d'Internet l'assume : les e-mails sont scannés à des fins publicitaires. Google l'a inscrit dans ses conditions d'utilisations. Ces analyses valent aussi pour les autres services de la marque, comme Youtube.

Pour beaucoup d'observateurs, cela ne faisait aucun doute ; mais c'est désormais confirmé et officiel : lorsque vous envoyez ou recevez un e-mail, Google l'analyse. Le mastodonte américain d'Internet a ajouté ce lundi une clause supplémentaire à ses conditions d'utilisation :

"Nos systèmes automatisés analysent votre contenu (y compris les courriels) pour vous fournir des fonctionnalités pertinentes pour vous, comme des résultats de recherche personnalisés, de la publicité ciblée, ou une détection des spams (pourriels) et des malwares (logiciels malveillants). Cette analyse a lieu lorsque le contenu est envoyé, reçu ou stocké" — Conditions d'utilisation de Google (en anglais)

Youtube, Google maps, aussi analysés

Cette mise à jour (qui n'a pas encore été adaptée dans la version française des conditions d'utilisation) est une première : jusqu'alors, Google n'avait jamais reconnu procéder à de telles pratiques. Dans un article du Guardian, un porte-parole de Google explique ce changement par un souci d'une politique "plus simple et plus facile à comprendre ". "Ces changements sont basés sur les retours que nous avons eu ces derniers mois ", selon cette même source. 

A noter que ces nouvelles conditions d'utilisation explique que Google "analyse votre contenu", dont les e-mails... mais pas seulement. Ce qui signifie que toutes les recherches Google, mais aussi les informations renseignées sur les profil, les recherches d'itinéraires, les téléchargements d'applications pour les utilisateurs d'Android et les visionnages de vidéos sur Youtube, sont analysés par les systèmes de Google. 

Partager sur :