Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gorges du Sierroz : le site oublié de Grésy-sur-Aix rouvrira au public d'ici 2018

lundi 27 février 2017 à 18:18 - Mis à jour le lundi 27 février 2017 à 18:44 Par Willy Moreau, France Bleu Pays de Savoie

Vous ne connaissez pas les gorges du Sierroz ? C'est normal. Situé à Grésy-sur-Aix en Savoie, le canyon est fermé au public depuis 1980. Aujourd'hui, les bâtiments historiques sont en ruine, la végétation a repris ses droits. Mais une association veut faire revenir les touristes d'ici 2018.

Le temps s'est arrêté aux gorges du Sierroz. Ce panneau, tout droit sorti des années 60, témoigne d'une époque passée.
Le temps s'est arrêté aux gorges du Sierroz. Ce panneau, tout droit sorti des années 60, témoigne d'une époque passée. © Radio France - Willy Moreau

Grésy-sur-Aix, France

Ne vous fiez pas aux alentours. Pour s'y rendre, il faut contourner le grand centre commercial, traverser un gros axe routier et au bout du sentier, un vieux bâtiment dont les fenêtres sont encore bouchées avec du parpaing, ne laisse pas imaginer à quel point les gorges du Sierroz, à Grésy-sur-Aix, ont marqué l'histoire touristique de la Savoie.

Le site est fermé depuis 1980 pour des raisons de sécurité et a fini par tomber aux oubliettes. La centaine de membres de l'association Au coeur des Gorges du Sierroz ne l'entendaient pas de cette oreille. Grâce à leur action, le site va être réhabilité et devrait accueillir de nouveaux touristes d'ici 2018.

Dans quelques années, les touristes pourront à nouveau s'abriter sous le belvédère. - Radio France
Dans quelques années, les touristes pourront à nouveau s'abriter sous le belvédère. © Radio France - Willy Moreau

Un projet d'ampleur

La communauté d'agglomération du lac du Bourget a débloqué une enveloppe d'un peu plus d'un million d'euros pour rénover les anciens bâtiments du site et sécuriser les sentiers pédestres. Les travaux débuteront d'ici 2018.

"Au départ, c'est un site artisanal où on utilise la force de l'eau pour faire fonctionner des moulins, des pressoirs. Il reste aujourd'hui des vestiges de l'ancienne scierie, des meules et tout un ensemble de canalisations qui faisaient fonctionner les moulins à farine." Sébastien Pomini, président de l'association Au coeur des Gorges du Sierroz.

Des bâtiments seront rasés au profit d'un belvédère avec vue sur la cascade de Grésy. Un autre sera rénové dans le but d'y faire des visites. Des barrières de sécurité seront installées le long des 800 mètres de sentiers pédestres.

Cette ancienne presse, restée dans son jus, sera l'une des principales attractions lors des visites touristiques.  - Radio France
Cette ancienne presse, restée dans son jus, sera l'une des principales attractions lors des visites touristiques. © Radio France - Willy Moreau

Un site très touristique

Au milieu du XIXème siècle jusqu'à la fin des années 70, les gorges du Sierroz ont vu défiler un grand nombre de touristes. Le site impressionne par ses parois de pierre étroites entre lesquelles se rejoignent deux rivières le Sierroz et la Deysse. Alexandre Dumas, Napoléon III ou la reine Victoria y sont passés. Face au succès, des balades en bateau sont proposées à partir de 1883. Elles cesseront en 1971.

Le site est classé au patrimoine national depuis 1910, le premier en Savoie. L'association Au coeur des Gorges du Sierroz espère lui redonner ses lettres de noblesses à partir de 2018.

Le projet ne prévoit pas l'accès à l'eau. En été, vous pourrez donc vous rafraîchir uniquement avec les yeux. - Radio France
Le projet ne prévoit pas l'accès à l'eau. En été, vous pourrez donc vous rafraîchir uniquement avec les yeux. © Radio France - Willy Moreau