Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gourette : l'esplanade et le parking couvert du Valentin restent ouverts

-
Par , France Bleu Béarn

Tous les partenaires impliqués dans la vie de la station de ski de Gourette ont été réunis ce jeudi matin par le maire des Eaux-Bonnes, Stéphane Courtié. Il s'agissait au moins de définir un calendrier pour savoir si le cœur de la station va pouvoir accueillir du public cet hiver.

Sur la gauche l'entrée au parking couvert du Valentin
Sur la gauche l'entrée au parking couvert du Valentin © Radio France - Marie line Napias

Pau, France

Au départ cette réunion avait pour objectif d'organiser le déneigement de la plateforme du Valentin au pied des pistes, sauf qu'une nouvelle fois, la question de la sécurité de la plateforme et du parking qu'elle recouvre, a été posée. Le sujet a resurgi lors d'une assemblée générale de copropriétaires des immeubles et du parking, le 28 septembre dernier. L'avocat du département avait assuré qu'il pourrait y avoir une fermeture préventive en attendant les résultats des expertises en cours. Sur France Bleu Béarn, maître Jean-Michel Gallardo a assuré que, selon ses premières constatations, l'expert estimait qu'il n'y avait "pas de risque immédiat pour la solidité de la structure". Mais il mène aussi une expertise sur le risque incendie

Tous les partenaires réunis au casino des Eaux-Bonnes

Le maire, Stéphane Courtié, avait donc convié à cette réunion qui s'est tenue au casino des Eaux-Bonnes, les représentants de l'Etat, du département, des services de secours et d'incendie, la gendarmerie, l'administrateur provisoire, les copropriétaires et les commerçants. Les copropriétaires ont tenté d'évoquer la question de la propriété, ils estiment que c'est au département de payer la plus grande partie des travaux du parking et de la plateforme. Ce débat a été rapidement évacué devant l'urgence du problème : le cœur de la station allait-il pouvoir accueillir du public dès l'ouverture de la saison prévue le 7 décembre ?

L'arrivée de la piste centrale de la station directement sur l'esplanade du Valentin - Radio France
L'arrivée de la piste centrale de la station directement sur l'esplanade du Valentin © Radio France - Axelle Labbé

Décision le 9 décembre

le maire des Eaux-Bonnes, Stéphane Courtié

Le maire des Eaux-Bonnes Stéphane Courtié se veut confiant : "Le 7 décembre  on ouvre s'il y a de la neige et après on avisera. On attend les résultats des bureaux d'études, il y aura une sous-commission de sécurité le 9 décembre, il faudra que les rapports soient rendus à la commission pour qu'ils soient analysés et après ça il y aura un avis favorable ou défavorable. Il y a deux phases.

On imagine qu'il y a un avis favorable, donc pas de visite, le bâtiment reste ouvert. La deuxième hypothèse, un avis défavorable mais soumis à conditions, donc des préconisations, on va voir ce qu'il en est, fermeture ou pas des parkings pour avoir quand même un accès au public.  
— Stéphane Courtié

Est-ce que c'est derrière des préconisations de travaux ?  Tant qu'on a pas l'audit qui est rendu on ne sait pas ce qu'il y aura". 

Il va falloir revoir la technique de déneigement de la plateforme du Valentin

On a quand même évoqué le sujet premier de cette réunion : le déneigement de la plateforme du Valentin. L'an dernier un constat d'huissier a été dressé lors de la présence d'une dameuse sur cet espace qui ne doit pas supporter plus de 400 kilos au mètre carré. En collaboration avec l'EPSA qui gère le domaine skiable, on va rechercher des engins qui puissent intervenir sans trop impacter la plateforme, et puis les commerçants installés tout autour, vont sans doute revoir leur pratique, il faudrait que la neige soit dégagée avant l'arrivée des premiers skieurs, vers 8 heures du matin. Le règlement sera certainement durci. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu