Société

Grâce aux nouvelles technologies, 24 personnes âgées maintenues à domicile en Gironde

France Bleu Gironde samedi 28 février 2015 à 8:15

 Paulette Le Pocréau, 78 ans, est l'une des 24 personnes âgées à tester Dom Assist en Gironde
Paulette Le Pocréau, 78 ans, est l'une des 24 personnes âgées à tester Dom Assist en Gironde © Radio France

Le Conseil général de Gironde a lancé il y a quelques mois le dispositif Dom Assist, qui permet grâce aux tablettes numériques de faciliter le maintien à domicile. Quelque 24 personnes âgées testent pour l'instant le dispositif , l'objectif est de l'étendre d'ici un an à 500 personnes.

Des personnes âgées ultra-connectées en Gironde : elles sont 24 à tester le dispositif baptisé Dom Assist, expérience lancée par le Conseil général pour faciliter le maintien à domicile. Leur logement est truffé de détecteurs, qui permettent de détecter la moindre anomalie, comme une intrusion, ou d'avertir leur famille ou l'aide à domicile en cas de problème.

Paulette Le Pocréau, âgée de 78 ans, habite Bruges, et bénéficie de ce dispositif. Et jusque là, elle n'était pas tellement férue de nouvelles technologies.

"Je n'avais même pas Internet. Au début, çà m'a fait un peu bizarre, mais je me suis habituée, et maintenant, je trouve ça pas mal. Je ne pensais pas qu'à mon âge, je me mettrais à ce progrès." — Paulette Le Pocréau

Une quinzaine de capteurs sont disséminés dans son appartement. et elle dispose de deux tablettes numériques, l'une fixe pour assurer sa sécurité, l'autre portable pour communiquer avec l'extérieur et s'amuser.

"Plusieurs fois , ma tablette m'a signalé que ma porte était ouverte, et c'était vrai. Avec l'autre tablette, j'envoie des mails, comme j'ai fait avec mes enfants pour les fêtes. Skype, je n'aime pas trop, je n'aime pas me voir dans l'appareil, je me trouve moche."

Le suivi de l'opération est assuré par Lucile Dupuy, pour l'INRIA de Talence,  l'institut de recherche en informatique et en automatique. Elle prépare un thèse de doctorat sur le sujet : "La technologie est adaptée à chaque personne, comme ces heures de lever, de coucher ou de repas. Pour l'utilisation des tablettes, il suffit ensuite de les accompagner, et il n'y a pas de limite d'âge. Les doyennes de cette expérimentation ont 93 et 94 ans."

"Nous travaillons déjà sur un pilulier intelligent"

Le dispositif Dom Assist devrait être étendu à 500 personnes en Gironde d'ici un an.

"J'avoue que c'est assez agréable, ces nouvelles technologies"