Société

Grammont : le mini salon de l'agriculture en Franche-Comté

Par Faustine Mauerhan, France Bleu Besançon dimanche 1 mars 2015 à 12:33

Foire Grammont
Foire Grammont © Faustine Mauerhan / Radio France

C'est l'une des foires les plus anciennes de France. Et pour cause, ce dernier samedi de février 2015, elle tenait sa 513ème édition. La foire agricole de Grammont en Haute-Saône a attiré près de 10.000 visiteurs autour des tracteurs, des produits du terroir et des animaux de la ferme. Toutes proportions gardées, c'est le mini salon de l'agriculture local.

Du haut de ses 513 ans, la foire agricole de Grammont en Haute-Saône est parmi les plus vieilles du pays. Et même après tout ce temps, le succès du rendez-vous ne se dément pas. La preuve, pour l'édition de 2015, près de 10.000 visiteurs ont arpentés les rues du village et fait des bonnes affaires auprès des 150 exposants en tout genre.

"Le salon de Paris mais sans les parisiens. "

Alors certes, ce n'est pas les chiffres hallucinants du salon de l'agriculture à Paris, mais tous les ingrédients sont là. A Grammont aussi, il y a les bons produits du terroir : des salaisons, des fromages, l'immanquable mirabelle de Haute-Saône. Il y a également les machines. Des tracteurs en tout genre, des têtes de débroussailleurs vendus par David. Le camelot installé en Suisse rentre justement de la capitale. "Ici aussi on a de tout en clientèle. Des particuliers, des agriculteurs, des entreprises, explique David. Du point de vue quantitatif en revanche, on est pas à Paris, on est à Grammont, mais le but c'est aussi de faire connaître notre marque. " Il ne nous donnera pas le chiffre de ses ventes du jour.

foire Grammont - Radio France
foire Grammont © Radio France
Et puis bien sûr, ça ne serait pas une foire agricole sans eux, à Grammont aussi, il y a des animaux en exposition dans des petits enclos. Des cochons, des moutons, des ânes, des poneys, des chevaux, des vaches. Mais ici, point de jeunes citadins émerveillés devant la truie et ses petits. Non à Grammont, les enfants connaissent les animaux de la ferme. Julie, son frère Kévin et leur grand-père Jacky sont dans leur élément. La semaine dernière, les deux jeunes ont même vu naître un petit mouton qui « essayait de se mettre debout  » raconte Julie sous les yeux fiers de Jacky. « Ah oui ici, ils sont habitués aux bêtes au moins, se félicite le grand-père. On est chez nous. C’est le salon de l’agriculture de Paris mais sans les parisiens, qui n’y connaissent rien  » s’amuse Jacky.

Un patrimoine à préserver

Autre habitué de la foire, Jean-Albert est lui aussi venu avec ses petits-enfants. Ils ont fait la route depuis Héricourt pour ne pas rater ça. Jean-Albert est un fervent défenseur de la fête de Grammont. Pour lui, c’est un « patrimoine qu’il faut absolument faire perdurer  ». « On tient à respecter cette tradition qui a beaucoup de valeur, rajoute le haut-saônois. C’est une manifestation indispensable pour sauvegarder notre agriculture, notre savoir-faire et notre vivre ensemble, dans notre petit coin perdu de Franche-Comté.  » Comme Jean-Albert, pour l’édition 2015, près de 10.000 personnes sont venues arpenter les stands de la foire de Grammont. Une très très jolie fréquentation.

Partager sur :