Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand débat national : 134 communes de Vaucluse ont ouvert un cahier citoyen de doléances

-
Par , France Bleu Vaucluse

134 communes de Vaucluse sur 151 ont ouvert un cahier citoyen de doléances dans le cadre du Grand débat national lancé pour sortir de la crise des gilets jaunes. Les élus locaux ont joué le jeu et les citoyens vauclusiens n'ont pas laissé passé cette occasion d'exprimer leurs préoccupations.

Les cahiers citoyens de doléances centralisés en préfecture de Vaucluse
Les cahiers citoyens de doléances centralisés en préfecture de Vaucluse © Radio France - Daniel Morin

Une fois de plus, le Vaucluse se distingue au plan national. Il termine à la troisième place des départements français en terme de mobilisation citoyenne dans le cadre du Grand débat lancé par le gouvernement pour tenter de sortir de la crise des gilets jaunes. Chiffres à l'appui : 134 communes sur 151 ont ouvert un cahier de doléances soit neuf communes sur 10, ce qui représente un taux de 89% de communes engagées contre 58% dans les Hautes-Alpes, 57% dans les Bouches-du-Rhône et 54% dans les Alpes-Maritimes pour ne citer que ces départements proches. À ce résultat, il convient d'ajouter l'organisation d'une soixantaine de réunions publiques et un nombre (incalculable à cette heure) de contributions sur le site internet du Grand débat et sur la plateforme numérique ouverte par les gilets jaunes.

Des cahiers versés aux Archives départementales et à la BNF 

Sans surprise, les doléances sur l'avenir des services publics de proximité, sur l'augmentation du pouvoir d'achat et sur la création du référendum d'initiative citoyenne (RIC) reviennent en tête dans observations versées par les vauclusiens dans ces cahiers. 

Tous vont être photocopiés et transmis pour numérisation et archivage à la Bibliothèque nationale de France (BNF). Les documents originaux resteront en Vaucluse où ils rejoindront les étagères des Archives départementales de Vaucluse pour l'éternité. C'est la préfecture de Vaucluse qui a en charge l'opération de transmission d'une note de synthèse au ministère de l'Intérieur et des documents papiers à la BNF. 

Bertrand Gaume préfet de Vaucluse :"... une véritable mobilisation"

Jean-Louis Tartevet conseiller municipal de Bédarrides : " les meilleures idées peuvent venir de tous les échelons"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess